Le Port

Répondre
Avatar du membre
Yuimen
Messages : 2387
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 19:17

Le Port

Message par Yuimen » mer. 27 déc. 2017 17:23

Le port
Image

La pêche est une des activités principales du port ! Prenez place à bord d'une barque et gagnez la mer pour pêcher votre poisson !

Du fait de sa position stratégique, Bouhen est aussi un grand port pour ce qui est de la marine de guerre, elle possède les plus beaux vaisseaux. Plus loin, les arsenaux fourmillent d'activité pour construire les futurs navires de la marine Royale.

Le port est parfois bouché par des végétaux ! Que se cache-t'il derrière cet étrange phénomène ?

Les bateaux sont rachetés à 1/4 de leur prix.


La demande doit être postée, avec le lien du post, dans le sujet d'Interventions GM.
Prix et explications des navires : Règle des voyages maritimes

Avatar du membre
Oljyn
Messages : 56
Enregistré le : dim. 27 janv. 2019 20:11

Re: Le Port

Message par Oljyn » mar. 24 mars 2020 21:25

<<<


J’ai eu besoin d’une quinzaine de jours pour faire le voyage entre Gamerian et Bouhen. Fort heureusement les voies sont pavés et de nombreuses patrouilles font le trajet entre les deux cités pour prévenir des attaques de bandits et sans doute, maintenant, de Garzoks. Plusieurs se sont moqués de moi et de mon équipement de pêche, demandant si je m’étais perdu. Une certaine xénophobie règne dans ce comté. Tout comme à Gamerian, l’origine vient probablement du conflit qui a opposé Kendra Kâr à l’Ynorie. Des gens rancuniers, racistes et armés. J’étais ravi. Néanmoins j'étais parvenu à la cité fortifié sans encombres, une véritable promenade de santé comparé au voyage que j’avais fais avec le forgeron. J’espérais que pour lui aussi ça c’était bien passé et qu’il était arrivé chez lui sans croiser de mauvaises surprises.

Bouhen est donc une véritable cité fortifié, protégée par de hauts remparts, illuminés la nuit, qui la préserve d’invasion venant de la terre ou de la mer. Malgré son allure militaire je remarque de nombreux convois marchands qui passent la grande porte enchâssé dans les remparts. Je pénètre sans trop de difficultés, encaissant simplement quelques remarques sur la forme de mes yeux ou la couleur de ma peau. Cible de regards méprisants, je mord plusieurs fois l’intérieur de ma joue pour ne pas décocher de bonne droite de pêcheur au cours de ma traversée de la cité, empruntant pour cela des ruelles étroites et sales jusqu’à atteindre le port.

Un port impressionnant où se croisent bateaux de pêche, barques, navires marchands et vaisseaux de guerre. En parcourant les docks, je remarque un navire dont l’équipage est composé d’hommes grands aux cheveux sombres et aux yeux clair. Nulle doute qu’il s’agit d’hommes venant d’Imiftil. Je m’approche à grands pas et interpelle l’un d’eux.

" Hey ! Où est-ce que vous allez ? "

Un homme se redresse pour m’observer avec un regard méfiant.

" En quoi ça intéresse un pêcheur ? "

" J’aimerais rentrer à Tulorim. "

" Rentrer ? "

Il se gratte la tempe avant d’observer derrière lui et s’adresser trop bas pour que je puisse l’entendre à une personne que je ne peux pas voir. Je l’aperçois tirer sur le coin de ses yeux pour mimer les miens avant de hausser les épaules. L’instant d’après un autre Whielois se montre. Plus large d’épaule encore que le premier pourtant costaud, il possède de longs cheveux noir noués en queue de cheval ainsi qu’une large barbe noire bien entretenue. Il est habillé plus richement également, d’une tenue variant du bleu au pourpre et exposant à ses doigts des bijoux rutilants. Il m’adresse la parole d’un ton hautain, de celui du bourgeois pétant plus haut que son cul.

" Votre nom ? "

" Oljyn Shazano. "

" Monsieur Shazano. Ai-je l’air de tenir un piteux navire transportant des passagers en guenille ? "

" Vous... "

Je me retiens au dernier moment de lui répondre qu’il a l’air d’être un trou du cul, me souvenant que j'avais besoin d'un navire pour traverser l'océan. Il hausse un sourcil en attendant la fin de ma phrase.

" Vous avez l’air d’un trou du cul. "

Je couvre ma bouche, pensant d’abord que je n’avais pas réussi à me retenir mais je me rends compte que les mots ne venaient pas de ma gorge mais d'une jeune femme passant à côté de moi sans même s’arrêter. Blonde aux yeux bleus avec un nez fin, elle est assez belle mais son regard dardé vers le riche Whielois transparaît une certaine cruauté qui l’enlaidit. Elle porte une tenue noire et à sa ceinture est fixée un long sabre fin et un couteau. Elle arbore également une large cape sombre qui lui recouvre les épaules et descend jusqu’à ses genoux protégée par de longues bottes de cuir. En passant à côté de moi je remarque un bruit mat de bois frappant le pavé, elle se déplace à l’aide d’une béquille qui soutient sa jambe gauche.

" Venez Oljyn. Je vais vous emmener à Tulorim. Vous y serez bien avant cet imbécile."

Je jette un regard vers le bourgeois qui a pris une couleur rouge pivoine alors que son visage est déformé par la colère. Pourtant il n’ose rien dire, absolument rien. Il se contente de se draper de manière théâtrale dans sa cape hors de prix et fait volte face pour retourner se terrer dans sa cabine après, bien sûr, que je lui ai adressé un sourire moqueur.

Je rattrape assez rapidement la dame qui se dirige vers un fier galion aux voiles azur et où l’équipage cosmopolite semble tout de même à majorité Kendran et sérieusement armés. Elle se présente d’un ton assuré.

" Capitaine Sanavia. Je vais répondre aux questions que vous pourriez vous poser. Je suis une corsaire, pas une pirate. Le trajet ne vous coûtera rien si ce n’est aider à bord et enfin j’ai reçu une grave blessure à la jambe lors d’un tournoi dans l’arène de Kendra Kâr. "

Elle me lance un regard méfiant avant de me demander.

" Vous n’êtes pas malade au moins ? "

" Euh...non. "

" Alors bienvenue à bord du Lys Azur. "

Dit-elle en ouvrant la marche pour grimper à bord de son navire.


>>>

Répondre

Retourner vers « Bouhen »