Les Monts Eternels

Répondre
Avatar du membre
Sibelle
Messages : 258
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 00:32

Re: Les Monts Eternels

Message par Sibelle » ven. 9 févr. 2024 06:01

Tous contre l’esprit, l’esprit contre nous…


Mes deux mains armées de sabres équilibrés, je m’étais élancée, moi aussi, contre l’esprit. Alors que je fonçai sur mon ennemi, je vis un trait habilement lancé atteindre la tempe de l’esprit, sans par contre la transpercer. Le choc causé par la flèche le déconcentra suffisamment l’empêchant ainsi d’esquiver efficacement nos attaques. Alors que la lame de Madoka transperçait son épaule, mes sabres l’atteignirent au genou l’obligeant à le fléchir. Sa fâcheuse position permit à Cromax de l’attaquer de plus belle, et ce dernier ne s’en priva pas, le martelant sans relâche. Ezak participa également à l’attaque assénant un violent coup sur le crâne de notre ennemi commun.

Cet être condescendant à présent diminué semblait à notre merci, mais un coup d'œil à son grimoire qui luisait toujours m’a fait comprendre que ce n’était pas terminé. Sans perdre un instant, Dan forma une gangue de glace autour de l’esprit afin de l’emprisonner. Cependant, à ma grande surprise, cette gangue disparut, le grimoire s’étint, et le corps de l’esprit tomba au sol, se brisant en plusieurs petits morceaux de glace. Même les brassards de glace d’Ezak disparurent. Je crus un moment qu’il s’agissait du fait de Dan, mais la surprise dans son regard me fit comprendre que ce n’était pas le cas.

Alors que frère et soeurs s’approchèrent pour regarder les éclats de glace, le grimoire se déplaça à une vitesse folle s’éloignant de nous. Auprès de celui-ci, la silhouette de l’esprit se reforma indemne et en colère.


(Tout ça pour rien ? )

Il avoua nous avoir sous-estimé et nous promit que ce ne serait plus le cas. Sitôt qu’il eut terminé de parler, six silhouettes prirent rapidement forme et nous attaqua aussitôt. Ces silhouettes de glace avaient tout de statues sculptées avec précision à l’exception de leur mobilité. La soeur intercepta l’un d’eux alors que son frère et maitre Dan invoquaient leur magie pour combattre l’esprit.

N’ayant aucune capacité magique je me concentrai sur les êtres de glace qui s’approchaient de nous. De taille similaire à la mienne, mais dépourvu d’armes, ils seraient neutralisés en peu de temps, c’était du moins ce que je pensais. Ce fut donc très confiante, armées de mes deux sabres que j’attendis patiemment que les sculptures mobiles arrivent à ma portée. Dès que ce fut le cas, mes deux lames fendirent l’air à une vitesse folle donnant à mes adversaires l’impression d’avoir plusieurs lames devant eux. Ainsi déconcentrés, il n’étaient pas facile pour eux de les éviter. Je touchai celui de droite à plusieurs reprises au torse ainsi qu’aux avant bras. Sur un être de chair, cela aurait été suffisant pour le neutraliser et le vider des ses tripes. Cependant, fait de glace, il n’eut que quelques entailles, dont une plus profonde au niveau de la poitrine qui malheureusement n’était pas assez profonde pour le briser.

Quant au second, malgré ma vitesse d’exécution, il évita mon attaque de quelques pas de côté. Ne restant pas là à m’observer attaquer son jumeau, il riposta en m’assénant violemment un coup de pied dans la pliure des genoux. Je perdis instantanément l’équilibre et chuta brutalement sur le dos. Heureusement, je réussis à amortir ma chute, m’épargnant ainsi une possible fracture. Je tentai de me relever, mais c’était sans compter les brutes de glace qui me bombardaient de coups de pieds dans les côtes. Roulant sur le côté, je pus en éviter que quelques uns, encaissant les autres, étouffant des cris de douleur. Puis arriva la soeur qui s’en prit à l’un de mes assaillants. Il ne m’en restait plus qu’un qui fut momentanément distrait par l’assaut contre son frérot.

Je profitai donc de ce court moment de distraction pour tirer avec force sur son pied pour le faire chuter à son tour au sol. Il atterrit violemment sur le dos et je pus entendre un faible bruit de crépitement. Plus résistant que de la simple glace, il n’était pas neutralisé pour autant.

Désarmées, je pris un bon appui sur mes pieds, je fis un pont avec mon dos, puis j’effectuai un saut pour me remettre sur pied. Les rôles étaient à présent inversés, j’étais l’attaquant et le gros glaçon l’attaqué. Je bondis sur lui. M’asseyant sur son ventre, l’un de ses bras immobilisé avec force par mon genou gauche, mon bras droit retenant son gauche. De mon bras gauche libre, je le bombardai violemment de coup de poings sur le ventre, visant le fissure infligée précédemment en tentant de la faire éclater. Il tenta de se libérer d’un coup de tête. Je fus légèrement secouée, mais je ne lâchai pas ma prise. Je ripostai à mon tour en lui brisant le nez d’un coup de tête. Mon adversaire temporairement étourdi, je le criblai de coup jusqu’à ce qu’il se casse en deux.

Je me relevai ensuite. Essouflée et en sueur, je donnai un coup de pied au bas du corps de ma victime, afin d’éloigner les deux morceaux craignant qu’ils ne se recollent.

Avatar du membre
Faëlis
Messages : 222
Enregistré le : ven. 4 janv. 2019 17:20

Re: Les Monts Eternels

Message par Faëlis » sam. 10 févr. 2024 16:39

Le groupe tout entier s'était passé le mot et l'esprit, débordé, eut un instant d'hésitation. C'était l'hésitation qu'il ne fallait pas. La flèche du jeune homme frappa dans son œil et éclata, le faisant vaciller.

« Et crois-moi, j'ai déjà fait pire que celle-là ! »

Les autres en profitèrent pour pousser l'avantage, et un déluge de coups s'abattit sur l'esprit des glaces. Sibelle et Cromax s'en donnaient à cœur joie, décidés à le mettre en pièce. Ezak leva aussi son marteau, dont il semblait reprendre le contrôle, et...

… Faëlis s’emmêla les pieds pour finalement manquer de justesse de s'effondrer lamentablement. Ezak avait il ne savait comment échangé leur place pour se rapprocher et frapper ! Un avertissement, ce serait trop demander ?

Mais déjà, le monstre de glace ployait sous les coups, et volait finalement en morceau. Un peu surpris, Faëlis lâcha un petit :

« Euh... on a déjà gagné ? »

La phrase à ne pas dire ! À cet instant, le grimoire maudit s'éleva et s'envola vers un coin de la pièce. La glace s’amoncela et l'esprit reprit corps ! Il semblait furieux et déterminé à ne plus les sous-estimer, ce qui indiquait qu'ils avaient vraiment du l'affecter... Mais il n'avait pas dit son dernier mot : déjà, d'autres formes éthérées se joignaient à lui pour l'assister et le combat reprenait de plus belle. Tous les guerriers se lancèrent dans la bataille tandis que Dan et le Frère mage commencèrent à incanter directement contre l'esprit. D'un mouvement, Faëlis les rejoignit, car il était peut-être le seul ici à pouvoir les soutenir. Au passage, il rompit le lien qu'il avait avec Andreï tout en criant à Hereld :

« Désolé, je vais avoir besoin de ça ! Vous savez ce qui lui est arrivé ? Vous pensez qu'il aura un moyen de récupérer son grimoire ? »

En même temps, il activait son pouvoir pour se lier d'une flèche de lumière à Dan. Sans attendre, il invoqua sa magie. La lumière enveloppa le mage shaakt pour le renforcer. Dans le même temps, il invoqua le pouvoir de la mana en criant :

« Donnez tout ce que vous avez ! Je vous alimenterai autant que possible ! »

(((Couper le lien avec Andreï pour en faire un avec Dan, lance une bénédiction sur Dan et utilise le casque d'Ilmatar pour générer du mana pour Dan et le Frère)))
Image

Avatar du membre
Madoka
Messages : 170
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 17:29
Localisation : Les Monts éternels

Re: Les Monts Eternels

Message par Madoka » sam. 10 févr. 2024 23:22

post squelette
Voyant cromax et Sibelle attaquer de concert, Mado décide de se rendre utile ailleurs.
Rejoint Andrei et hereld, dit à ce dernier.
"laissez moi m'occuper de lui. En cet instant, les autres ont plus besoin de vos talents que des miens."

S'agenouille auprès d'andrei, et s'assure qu'il soit vivant, met sa joue contre son nez pour vérifier sa respiration et cherche son pouls.
Elle fouille les affaires d'andrei afin de trouver une potion de soin de la meilleure qualité qui soit, si elle ne trouve pas mieux qu'une grande potion elle utilise l'une des siennes pour le requinquer tout en lui parlant.

"allez du nerf, vous n'avez pas trimer tout le voyage pour rester dans les vapes et manquer la fin. Et c'est quoi ce grimoire, il l'air déjà très puissant sans arme, ça lui sert à quoi, le grimoire le rend plus fort ?"

Avatar du membre
Ezak
Messages : 172
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: Les Monts Eternels

Message par Ezak » dim. 11 févr. 2024 01:45

Une pluie de coup s’abattit sur l’esprit. Une action permise par Faëlis qui avait visé juste. Par chance, je ne l’avais pas perturbé. Profitant de cette attaque bien placé, Madoka, Cromax, Sibelle et moi-même infligeâmes une multitude de dommage à Turé qui s’écroula en poussière de glace sur le sol alors que Dan tenta de l’emprisonner dans une prison de glace. Rapide et efficace, nous avions vaincu cet arrogant trop sûr de lui.

Mais alors que nous pensions avoir fait le plus dur, le grimoire de glace, qui un instant avant s’était arrêté de luire, se déplaça et se remit à s’agiter de plus belle, illuminant de sa puissance magique. Dessous, l’esprit se reforma, en colère.

Il nous avait sous-estimé, il l’avouait et ne comptais plus nous faire de cadeau. Grand bien lui fasse.

Il fit émerger six doubles de lui-même qui s’élancèrent à l’assaut du groupe tandis que s’engageait un combat magique à distance entre Yuïa-Turé et Dan soutenu par le Maître de la Brume.

Je m’élançai en avant vers l’esprit, mais je ne comptais pas y aller seul j’allai prêter assistance à l’Invincible déjà aux prises avec l’un des double… des six… peu importe !

Je rangeai le marteau pour mes lames et j’utilisai la rapidité de mes bottes pour tenter de transpercer le corps de l’avatar. LE choc fut puissant, mais ce fut comme si j’avais tenté de transpercer de la pierre. L’un de mes poignets manqua de se tordre, alors qu’un impact léger était à peine visible sur le corps de l’ennemi .

Le retour du bâton na tarda pas à se faire attendre alors que le poing dur vint me cueillir dans le ventre. Malgré mes écailles, j’en eu le souffle coupé et je me pliai sur le coup. Je dû à l’Invincible ma survie qui arrêta d’une de ses lames le deuxième poing qui allait s’achever sur mon crane.

Je me redressai et frappa à nouveau. Un coup horizontal cette fois, du tranchant, en direction la nuque. La lame, loin de s’enfoncer sembla glisser contre le corps de glace. Pire, elle m’échappa de la main. A ce rythme-là je n’y arriverai pas.

Il me fallait quelque chose de plus efficace, quelque chose capable de le réduire en bouillis : le marteau.

Je l’empoignai, rangeant ma lame encore en main et attrapant celle m’ayant échappé pendant que l’invincible était aux prises avec l’avatar. Je profitai du fait que son attention soit accaparée ailleurs pour donner un grand coup en direction de l’ennemi. Un coup puissant, qui fit voler une partie de son bras en éclat. C’était bien mieux ! Le choc le fit reculer, et l’invincible d’un coup de lame en profita pour définitivement lui trancher le bras déjà fortement abimé.

La riposte ne se fit pas attendre et le manchot de son bras valide balança une énorme gifle circulaire que je réceptionnai sur le côté du casque. Un coup puissant qui me sonna un instant. Par la barbe de Neran, qu’il frappait fort ! L’invincible touchée, elle aussi plia sur le coup et ne put éviter une deuxième attaque qui l’effondra sur le sol.


J’étais agacé, ne me sentant pas à complètement à l’aise dans ce combat. Bien qu’étant un expert dans la maitrise de toutes les armes, je n’avais pas le même arsenal technique qu’avec les lames que je priorisai généralement. J’étais limité, faute d’avoir travaillé cet aspect. Un manque de versatilité qui risquait en ce jour, de me couter cher. Il me fallait réfléchir vite. J’avais un marteau et il fallait capitaliser sur la force de frappe. Pas sur la précision, ni sur le tranchant, ni l’estoc, mais bien la puissance. Je devais me servir de la gravité naturelle pour améliorer cet aspect pour pouvoir porter un coup colossal.

Je levai alors le marteau bien haut, et frappa d’un coup sec vers l’esprit qui s’apprêtait à frapper l’Invincible au sol. Le coup bien imprécis rata, et je manquai de condamner moi-même mon alliée, si elle ne s’était pas extirpée d’une roulade. La seconde d’après une douleur se répandit dans mes mains. Le marteau de glace me laissa sa première morsure, me rappelant qu’il n’était pas mon ami, et que je n’avais pas autorité pour le manier. Une morsure douloureuse, mais heureusement pas grave. Je devais vite en finir avant de me blesser plus. Mais l’esprit, vif, m’attrapa à la gorge et commença à serrer comme pour me briser la nuqye.

L’invincible tenta de le frapper et par je ne sais quelle agilité il la repousse d’un coup de pied. Par chance, je profitai de ce mouvement pour me dégager tout en gesticulation et je retentai un autre coup colossal en levant bien haut le marteau au-dessus de ma tête. Il fut d’une grande imprécision à nouveau, mais tout de même mieux exécuté. Le coup, passa près du corps et lui pris l’épaule valide. Un énorme morceau s’en détacha, mais elle restait bien là. À nouveau L’invincible profita de cette brèche pour enfoncer la lame l’interstice ouverte dans le corps de glace. D’un coup sec une fissure alla se rependre sur le corps mais sans plus l’abimer. Solide et puissant, il commençait à m’agacer.

Il tenta à nouveau un coup circulaire, et je me baissai de justesse. L’invincible elle, agile, recula d’un saut. Accroupi je tentai un coup latéral, mais dans cette position impossible de me servir de mes appuis correctement. Le marteau frappa les côtes, aggravant la fissure provoquée par mon alliée du moment. Là, je reçu un énorme coup de pied qui manquai de me faire plier, tant le choc fut raide. Heureusement, je le réceptionnais sur le bras et pas sur une zone plus sensible. L’intervention de l’Invincible me permis de me relever. Elle frappa à nouveau en direction de l’avatar qui se baissa pour éviter le coup. Parfait !

Au-dessus de lui, je levai bien haut mon marteau pour abattre un coup colossal sur son crâne. Le marteau parti, avec une vitesse fulgurante, mais je le ratai. Puissance certes, mais aucune précision. Pire encore le marteau m’infligea une nouvelle morsure qui cette fois me fit franchement mal. Tant et si fort que des morceaux de givre apparurent à travers mes protections de bras. De surprise, je lâchai l’arme. Et par un coup de pied circulaire de l’avatar au niveau de mes jambes je chutai sans pouvoir rien n’y faire. Condamné, je m’apprêtai à subir le coup de grâce, mais une nouvelle fois l’Invincible me sauva la mise en enfonçant la pointe de la lame si profondément dans la fissure du corps givré, qu’il craquela de façon sonore avant de s’écrouler en morceaux, la fissure s’étant répandu dans tout le corps.


Je me relevai en la remerciant d’un signe de tête et je pris une potion pour atténuer ma douleur à la main. Quel malheur que la seule arme efficace que je possédais, m’infligeais pareil morsure.

« Vite l’esprit ! » lançai-je à ma partenaire.

Celui-ci se battait encore magiquement. Je ne comprenais pas comment il pouvait encore être là après tout ce qu’il avait subi. Et puis cela servait-il à quelque chose de le vaincre ainsi s’il devait à chaque fois ressusciter de la sorte. J’avais une botte secrète, quelque chose je gardai spécialement pour lui depuis le début de cette aventure, mais je ne voulais pas, encore une fois user de mon atout pour rien. Alors je criai à Dan :

« Dan ! S’il revient, ça sert à quelque chose d’insister sur cette voie ? »

Sincère interrogation. Mais je n’attendis pas la réponse. Cela était plus comme une frustration que j’exprimais. De toute façon quel autre choix si ce n’était que de combattre pour notre survie. Je récupérai le marteau d’un œil mauvais et je m’élançai vers l’esprit, la voie étant dégagée grâce à mes compagnons. J’utilisai toute ma vitesse. Cette fois, je jurai de porter ce coup colossal sur son crâne.

HRP : tentative d’apprentissage coup colossal rang 5 sur l’esprit. (Capacité d’Archétype Maître d’armes: Apprentissage des techniques.)
Capacité d’archétype de l’Elite : Techniques améliorées
Utilisation des bottes des cieux pour prendre de la vitesse frapper plus fort.
Utilisation d’une potion de soin.

Avatar du membre
Arkalan
Messages : 140
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 14:56

Re: Les Monts Eternels

Message par Arkalan » dim. 11 févr. 2024 09:33

Le livre. C’est le livre. J’en suis certain. La clé de tout ça. Il y a des regards, des attitudes, qui ne trompent pas. Sur le corps brisé de l’esprit il n’y avait qu’une seule chose susceptible d’intéresser le frère et la soeur. Lorsque l’esprit est réapparu c’est la première chose qu’il a récupéré.

Alors je saisis une flèche que j’encoche à mon arc, faisant fi des projectiles magiques qui filent à travers notre cage et des affrontements rudes entre les silhouettes hostiles et la aventuriers. Tout disparait sauf le grimoire, en évidence dans la main de l’esprit, il n’y a plus que moi et ma cible. Je bande la corde, retiens mon souffle et relâche le projectile pour arracher le livre des mains de l’esprit.

((Tir simple sur le bouquin. Visée précise))

Avatar du membre
Cromax
Messages : 559
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 20:51

Re: Les Monts Eternels

Message par Cromax » dim. 11 févr. 2024 13:44

Squelette :


Cromax déglingue du pégu allié de l’avatar de glace en spammant les cent lames avec sa posture active.
Il appelle à lui Lysis afin qu’elle arrive le plus rapidement possible, grâce à la plume reçue plus tôt sur l’autel gelé.

Avatar du membre
Gamemaster6
Messages : 542
Enregistré le : lun. 2 sept. 2019 17:36
Localisation : Prêt à plonger

Re: Les Monts Eternels

Message par Gamemaster6 » lun. 12 févr. 2024 09:26

L'Aube d'un hiver sans fin


Chapitre Final : A travers la glace

Image
Avec un certain acharnement, les aventuriers parvinrent à bout des créations de l'esprit qui s'effondrèrent ou tombèrent en miettes les unes après les autres avant de disparaître. Visiblement mécontent de ce dénouement, l'esprit poussa un sifflement de rage alors qu'une flèche fila droit vers le livre qu'il tenait en main. Un tir adroit, mais que l'esprit repoussa d'un revers de la main, ripostant d'un pic de glace rapidement détruit par Dan dont les assauts redoublèrent, renforcée par la magie de Faëlis. Il répondit à Ezak d'une voix pressée.

- Sa force n'est pas illimitée ! Même s'il est puissant, confiné dans cette prison, il ne peut utiliser la magie de l'environnement, uniquement la sienne. C'est notre meilleure chance !

Ezak qui tenta un coup dévastateur en fonçant directement sur l'esprit. Une chargé héroïque et peut-être un peu trop téméraire. Alors qu'il allait frapper, la Soeur le poussa, le plaquant brutalement au sol. Et bien lui en prit. à la place d'Ezak se dressait un immense pic de glace. Nul doute que si elle ne l'avait pas poussé, notre cher chevalier se serait fait empaler. Madoka, de son côté, alla veiller sur Andreï. Elle put constater avec une certaine surprise que le vieil homme semblait être encore plus vieux qu'auparavant. Sa peau parcheminée était plus pâle et ses membres décharnés lui donnait une apparence squelettique. Si dans ses yeux brulaient toujours la flamme de la vie, elle était plus diffuse, comme si elle s'échappait peu à peu de son corps. Il soupira lentement, comme si parler lui était douloureux.

- Un artefact. Je pensais le contrôler. Quel imbécile...

Pris d'une quinte de toux, il attira l'attention d'Hereld qui observait son vieil ami avec tristesse et colère. Une colère qu'il dirigea vers l'esprit, se joignant lui aussi au barrage de sorts qui pleuvait sur l'esprit, l'obligeant à se défendre au lieu d'attaquer les aventuriers. Malgré tous les efforts des mages, il parvenait à les repousser et à les tenir en respect. Mais privé de ses créations, il était vulnérable aux assauts des aventuriers et de la Soeur. Mais pas seulement. La chaleur augmenta soudainement lorsqu'une colonne de flamme fit irruption dans la prison, attirant les regards de tous. Nimbée de flammes, Lysis arriva finalement, ajoutant un allié de poids dans cette situation pour le moins tendue. Une arrivée que l'esprit n'aima guère. Son grimoire se mit à luire davantage, de même que ses yeux. Une douzaine de cristaux de glaces se formèrent alors dans toute la pièce, avec dans chacun d'eux, l'image des l'esprit, tous agissant de concert, comme es miroirs. Et tous purent constater que cela valait également pour sa magie lorsque des douzaine de pics se mirent à se créer dans toute la pièce. Il fallait agir et vite.


Consignes pour ce tour

Pour situer précisément pour tout le monde : Andreï est à l'agonie, Lysis a débarqué et l'esprit a disparu dans un cristal en en faisant débarquer une douzaine, chacun d'entre eux semblant renvoyer l'image de l'esprit, ainsi que sa magie. On reprend u rythme de combat habituel, soyez créatifs. Les cristaux sont tout autour de la salle, impossible de les atteindre avec une technique comme les cents lames :D

Ezak, j'ai bien noté ton début d'apprentissage, mais c'est pas encore suffisant, e te laisse prendre un peu plus le temps de bien appréhender la technique, même si c'est bien parti.

Xp :

Ezak : combat : 2 xp ; situation 2xp
Faëlis : Situation 2xp ; aide aux mages : 1 xp
Sibelle : situation : 1 xp ; combat ; 2xp
Cromax : noté quand complété
Madoka : noté quand complété
Arkalan : Situation 2xp; tentative d'être plus malin que l'esprit : 1xp
Image

Quand on l'appelle, il apparaît !!
Et il reste, alors gare !

Avatar du membre
Sibelle
Messages : 258
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 00:32

Re: Les Monts Eternels

Message par Sibelle » sam. 17 févr. 2024 19:27

Mon combat ne se déroula pas aussi facilement que je l’aurais pensé. Heureusement, je ne fut pas seule. Notre victoire contre les avatars ne plurent pas à l’esprit qui nous avait sous-estimé une fois de plus.

Sifflant de rage, ce fut adroitement qu’il dévia le trait qui filait sur le grimoire. D’un geste habile de la main, il forma un pic de glace qui se dirigeait rapidement vers Faëlis. Heureusement pour ce dernier, Dan détruisit ce projectile avant qu’il n’atteigne sa cible.

L’esprit peinait déjà à repousser les assauts des mages, mais lorsque Lysis, toute feu toute flamme fit son entrée dans la pièce, il n’eut d’autres choix que de changer sa stratégie: d’offensive, elle devint plutôt défensive. Habilement, il se protégea dans une cristal de glace en en faisant apparaître près d’une douzaine identique. Tous ces cristaux nous encerclaient et renvoyaient l’image de l’esprit, agissant comme des miroirs. La difficulté était de trouver celui qui contenait le véritable esprit.

Il n’y avait pas de temps à perdre et il était inutile de tenter de chercher quels cristaux pouvait contenir le vrai esprit, le mieux était de tous les détruire. Je me mis alors à courir vers le cristal qui me faisait face tout en me changeant en hippogriffe. Une fois à sa hauteur, je l’empoignai de mes griffes acérées et je tentai de le faire éclater en mille morceaux et l’assénant de coups de bec.

(Sibelle
-court vers le cristal qui lui fait face tout en se changeant en hippogriffe.
- attrape le cristal dans ses griffes tout en lui donnant des coups de bec
-Lien vers mon précèdent rp complété .
)))

Avatar du membre
Faëlis
Messages : 222
Enregistré le : ven. 4 janv. 2019 17:20

Re: Les Monts Eternels

Message par Faëlis » sam. 17 févr. 2024 20:21

La bataille faisait rage partout dans la salle, et les créations de l'esprit tombaient les unes après les autres. Faëlis canalisait tout ce qu'il pouvait de lumière et de mana dans les deux mages, mais l'entité ne semblait pas faiblir, au point qu'Ezak sembla douter. Si même lui se posait des questions, cela en disait long sur la situation !

Mais an cria par-dessus le rugissement de la magie :

« Sa force n'est pas illimitée ! Même s'il est puissant, confiné dans cette prison, il ne peut utiliser la magie de l'environnement, uniquement la sienne. C'est notre meilleure chance ! »

De fait, ils affaiblissaient le monstre en détruisant ses créations... mais toutes les attaques dirigées contre lui-même étaient aisément repoussées. C'est alors que la faëra ardente de Cromax se manifesta dans toute sa splendeur, déchaînant les pouvoirs du feu. Faëlis en profita pour prendre un peu de champs et chercher qui aurait besoin de lui. Il nota que Madoka se portait au secoure d'Andreï. Il était mal en point et ne tiendrait pas longtemps. L'elfe blanc se précipita dans sa direction pour tenter de lui prodiguer des soins, mais, déjà, l'esprit furieux repassait à l'offensive !

Avec un flamboiement de rage glaciale, il étendit son pouvoir dans toute la pièce, et des cristaux se formèrent, reflétant autant de visages furieux. Il allait attaquer de tous les côtés ! Faëlis avait bien des cartes dans son jeu, et il sentait qu'il risquait de devoir toutes les sortir avant la fin de la bataille ! Hé bien soit, l'esprit l'avait vu utiliser la lumière et il pouvait sûrement sentir la glace en lui, mais allait-il s'attendre à ce coup là ?

Usant de ses bottes, l'elfe s'envola d'un bond qui lui permit de dominer toute la scène. Avec un peu de chance, cela le rendrait plus difficile à viser, mais, surtout, il pouvait maintenant dominer l'ensemble et appeler pour la premier fois le don d'un vieil ami... La lumière irradia du phénix qui ornait son torse, assez pour être visible même sous l'armure, mais ce furent bien des arcs électriques qui se répandirent autour de lui, avant de se mettre à pilonner les projectiles de toute part !

(((Saut avec les bottes du lapin et invocation du choc des éclairs rang 3 grâce au tatouage du « Phénix perçant l'orage », pour frapper trois projectiles d'un coup )))
Image

Avatar du membre
Ezak
Messages : 172
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: Les Monts Eternels

Message par Ezak » dim. 18 févr. 2024 05:22

Dans ma course, la réponse de Dan me parvînt. Dans cette prison, son pouvoir était limité, il fallait donc insister. Soit ! C’est bien ce que je faisais en fonçant sur l’ennemi près à lui porter un coup colossal, mais alors que je m’approchai un pic de glace jaillis vers moi. Surpris, je n’ai pas le temps de réagir, mais fort heureusement je me fais plaquer au sol par l’Invincible qui par son geste me sauva. Je lui jetai un regard reconnaissant, avant de le détourner impressionner et attiré par l’arrivée de Lysis, la créature – qui ne voulait pas que l’on la nomme ainsi – de Cromax. La température changea tout à coup. Son renfort était bienvenu, et sembla contrarié l’esprit qui disparut dans un cristal en faisant apparaître douze autres, tout autour de nous, dans lequel se reflétait son image. Les douze esprits commencèrent à matérialiser un pic de glace, nous piégeant dans ce cercle tracé par Turé. Je jurai, on allait se faire décimer si on n’agissait pas. Je me tournai vers le Maître de la Brume, mais je m’adressai à tous les doués de magie d’un ton pressée.

« Les mages, utilisez votre brume, du blizzard ou quoi que ce soit de localisé sur eux pour leur briser la ligne de vue ! »

Puis je me tournai vers l’Invincible :

« Je crois que vos deux créatures de glaces ne seront pas de trop face au surnombre que nous devons affronter. »

Je ne savais pas s’ils en étaient capables en ces lieux, mais c’étaient des choses que je les avais vu faire. Le Maître de la brume nous avait bien submergé avec une brume épaisse qu’il semblait pouvoir contrôler à sa guise. Et l’Invincible nous avait bien donné quelques fils à retordre avec ses créatures.

De mon côté je pris la décision de me lancer vers le miroir le plus proche, marteau toujours en main, je tentai une nouvelle fois d’utiliser la vitesse de mes bottes pour tenter de contrecarrer l’action de l’esprit. Les mains bien serrées, je tentai de visualiser mon attaque, celle que je n’avais pas encore reussi à porter. Je ne devais pas agir comme avec des lames légères et maniables. Je n’avais pas que mon poids à gérer et celle de d’armes légendaires et parfaitement équilibrés. Non j’avais un marteau, lourd, imparfait, au poids imposant qui m’entrainait vers l’avant. C’est dans la ceinture abdominale que je devais être fort, pour maîtriser ce poids, et je n’avais pas besoin de frapper exagérément fort, le poids de l’arme s’en chargerait pour moi. Je devais l’accompagner pour être sûr d’être précis, malgré le handicap que représentait un tel poids entre les mains.

Cette visualisation intégrée, je tentai ! Je lançai ma course, vif comme une monture, tentant de porter enfin ce coup colossal sur le miroir face à moi.



HRP : tentative d’apprentissage coup colossal rang 5 sur l’esprit. (Capacité d’Archétype Maître d’armes: Apprentissage des techniques.)
Capacité d’archétype de l’Elite : Techniques améliorées
Utilisation des bottes des cieux pour prendre de la vitesse frapper plus fort.

Avatar du membre
Arkalan
Messages : 140
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 14:56

Re: Les Monts Eternels

Message par Arkalan » dim. 18 févr. 2024 09:27

L’idée du Chevalier est terrible, demander aux mages d’invoquer du brouillard. Rien de pire pour m’empêcher d’atteindre le grimoire. Sans oublier que les images de l’esprit peuvent frapper sans réfléchir, n’ayant que des cibles potentiels à toucher: nous ou une image d’eux mêmes sans vie.

Mais contredire l’humain ne provoquerait que d’avantage de chaos. Je dois me servir du seul avantage que le brouillard pourrait me procurer, celui de pouvoir m’y fondre pour frapper par surprise.

J’attends patiemment que le brouillard apparaisse tout en restant attentif pour éviter les projectiles et tenter ensuite d’y disparaître.

Avatar du membre
Madoka
Messages : 170
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 17:29
Localisation : Les Monts éternels

Re: Les Monts Eternels

Message par Madoka » dim. 18 févr. 2024 10:57

L'état du vieux mage est bien pire que ce à quoi je m'attendais. Il n'est pas blessé, en tout cas pas visiblement, mais son corps et son visage ont terriblement et brusquement vieilli, comme si sa force vitale et son temps lui avait été volés. Impossible de savoir ou prédire si son état est grave et stable ou si ce qu'il lui a fait va le tuer à petit feu. Bien qu'à bout de force, il tente quand même de m'aiguiller, de me répondre ... et ce qu'il me dit alors me fait douter. Le grimoire est un artéfact et Andreï regrette d'avoir sur-estimer ses capacités à le contrôler. Lui et l'arme n'étaient donc pas ciblés par hasard. Mon regard se pose sur mes gantelets ; Andreï n'est pas en état de m'expliquer si mon raisonnement est juste. Il me revient en tête les savoirs et légendes qui entourent ces puissantes reliques du passé, contés par un marin de l'allégresse ; et un détail sur leur possession et les mythes quant à la manière dont elle revienne à leur point de départ. Tout cela fait écho avec les mots de l'esprit lorsque le grimoire fut entre ses mains. ((Depuis le temps qu'il attend ça.))

"- Bon sang, vous voulez dire que ce truc lui appartient depuis toujours ..."

Les bruits de combats s'arrêtent alors brusquement, laissant un court silence envahir l'espace sans fin de cette prison, en même temps qu'une onde de chaleur. L'arrivée de Lysis n'est pas du goût de l'esprit. Aussitôt, son grimoire luit de plus bel et renforce l'esprit dont les yeux s'illuminent aussitôt. Une douzaine de cristaux se forment presque instantanément autour de nous, des cristaux dans lesquels se trouvent maintenant douze avatar de l'esprit, douze nouvelle source de magie ; chacun étant capable de créer, comme l'original, des pics de glace prêt à s'abattre sur nous.

"Gardez ça avec vous, dis-je en posant sur le torse de Andreï l'une des mes gourdes et en mettant mon paquetage sous son dos afin de le redresser un peu. Je sais pas si ça peut stopper c'qu'il vous a fait mais on sait jamais. Économisez vos forces pour pouvoir vous protéger des pics de glace ... j'ai pas d'magie moi, j'vous suis inutile."

Plusieurs de mes compagnons sont déjà sur le coup. Pur réflexe sans doute du au danger prédominant des pics de glace, on espère sans doute que onze de ces cristaux ne sont qu'une image de l'esprit que l'on peut détruire avec son cocon.
Je me saisis de ma hache, plus lourde et plus imposante que mes autres armes et fonce vers le cristal le plus proche, face à moi, et compte le nombre de pas qu'il me faut pour frapper juste. A le demande d'Ezak, le fait que des mages utilisent leurs sorts pour créer brume ou blizzard, même localisés, me fait craindre le pire.


((Attaque l'un des cristaux avec la hache fenris.
prête à andrei la deuxième gourde magique, qui contient plusieurs grandes potions de soin))

Avatar du membre
Cromax
Messages : 559
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 20:51

Re: Les Monts Eternels

Message par Cromax » dim. 18 févr. 2024 13:40

Nos efforts ne semble faire qu’irriter ce foutu esprit. Ses invocations sont détruites, mais s’il montre des signes d’impatience et de colère, ça ne l’abat pas pour autant : car lui reste intouchable. Il pare les flèches de revers de main, rétorque de pics glacés. Dan nous donne un indice sur sa défaillance majeure : il ne peut user de magie environnementale au sein de cette prison. Uniquement la sienne. Et heureusement, quand on voit quelle puissance elle a déjà.

Nos assauts sont repoussés, mes pairs sauvés de peu d’une mort brutale. Hereld se joint lui aussi à l’assaut ininterrompu. Forcé de se défendre, l’esprit ne parvient plus guère à répliquer, se défendant bec et ongles contre nos attaques.

Bien vite, en réponse à mon appel, nous sommes un de plus. L’un qui peut faire la différence : Lysis vient de débarquer, flamboyante, sur le qui-vive, prête à descendre cet ennemi de glace, Némésis naturel de sa composante ardente. En réponse, l’esprit se sentit acculé et nous révéla un nouveau tour : il s’entoura de cristaux. Dans chacun d’eux, un reflet de lui-même. Ou une multiplication ? Dur à dire. Le but premier, en tout cas, semble de nous perturber sur sa position exacte. Douze plutôt qu’un, et pas le temps de vérifier si sa magie va elle aussi être démultipliée.

Solution instinctive : attaquer le plus de cristaux possible en même temps. Mes alliés se ruent sur ceux-ci, chacun le leur, alors qu’Ezak supplie les mages de créer une sorte de brume. Défensive, dans l’idée, mais… et nous ? On n’y verra guère plus. Je n’ai pas le temps de me poser davantage la question, ni de constater la réponse – ou non – des mages : je m’élance à mon tour sur un cristal n’ayant pas été choisi pour balancer mes deux haches sur ses côtés pour le frapper et le briser sans la moindre forme de pitié.

Lysis, elle, décide d’user de la même stratégie, envoyant une boule de feu sur la plus lointaine itération de l’esprit, sans doute inaccessible par les assauts terrestres des autres. Advienne que pourra : nous allons voir si la stratégie fonctionne… Qui sait : en touchant le bon, on pourrait annihiler tous les autres.


[HJ : Cromax : Double attaque simple sur un cristal délaissé. Lysis : boule de feu rang 5 sur un cristal délaissé et lointain.]

Avatar du membre
Gamemaster6
Messages : 542
Enregistré le : lun. 2 sept. 2019 17:36
Localisation : Prêt à plonger

Re: Les Monts Eternels

Message par Gamemaster6 » dim. 18 févr. 2024 21:44

L'Aube d'un hiver sans fin


Chapitre Final : A travers la glace

Image

Presque comme un seul homme, tous se jetèrent à l'assaut des miroirs pour empêcher l'esprit de les attaquer de tous les côtés à la fois, s'il s'avérait que sa magie était bien réelle. Toucher une cible immobile ne posa de problème à aucun d'entre eux et, bien vite, de nombreux miroirs se fracassaient sous les assauts des marteaux, haches, éclairs, boule de feu et.. becs des aventuriers bien déterminés à en finir rapidement. Le bruit simultanée de huit miroirs se brisant résonna dans l'espace où tous se trouvaient, tandis que Dan en brisait deux autres d'un sort bien placé. Hereld surveillait Andreï et la Fratrie semblait se tenir sur ses gardes. Des silhouettes commencèrent à entourer le frère tandis que la sœur répondit à l'appel d'Ezak et ses créatures serpentines de glace refirent leur apparition.

Seuls deux miroirs étaient encore en état, mais cela sembla suffire. Une pluie de pics de glace jaillit de ces derniers, fondant aussitôt sur les aventuriers. La sœur entra alors finalement en action. Aidée de ses deux créatures, elle virevolta au-devant du danger et sa lame trancha avec précision et finesse chaque pic de glace menaçant une des personnes présentes. Ceux qu'elle ne touchait pas se contentait de se briser sur le sol sans toucher personne. Il sembla qu'elle allait, seule, en venir à bout, mais l'un des pics la cueilli en plein torse et l'embrocha purement et simplement sur le sol, quelques mètres derrière Madoka. Sibelle et Cromax durent encaisser chacun un autre pics, mais, heureusement pour eux, avec des conséquences bien moindres pour eux (blessure légère au torse pour tous les deux.).

Une longue plainte douloureuse envahit l'espace, suivit d'un cri de rage. Le frère pointait de son bâton les miroirs restants et des silhouettes fantomatiques terrifiantes se jetèrent alors sur les miroirs en poussant des hurlement qui donnèrent des frissons à toutes le personnes présentes. Puis il se précipita vers le corps de sa sœur alors que l'esprit réapparaissait. Son corps était le même, mais il semblait plus mince et, surtout, il était craquelé, comme si l'enveloppe qui le maintenait commençait à s'effriter sous les assauts répétés des aventuriers. Fou de rage, cette fois, il frappa le sol et un nouveau cristal apparut. Mais cette fois, une silhouette bien connue se tenait à l'intérieur, visiblement inconsciente au vu de ses yeux clos et de son corps inerte. Et pourtant, elle se mit à hurler de douleur lorsque l'esprit posa sa main sur le cristal. Et son corps commença à se réparer, lentement, mais sûrement.


Consignes pour ce tour

On continue et je pense pas avoir besoin de vous décrire davantage ce qui est en train de se passer. Enfin vous savez où aller pour poser vos questions.

Ezak, t'es en bonne voie pour l'apprentissage.
Mado, tu sais pas si Andreï a bu ou non, je te laisserai essayer de voir ça quand t'en auras le temps.
Sibelle, c'est noté pour ton rp de la semaine dernière.

Bobos et co
Cromax : blessure légère au torse
Sibelle : blessure légfère au torse
Image

Quand on l'appelle, il apparaît !!
Et il reste, alors gare !

Avatar du membre
Ezak
Messages : 172
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: Les Monts Eternels

Message par Ezak » mer. 21 févr. 2024 21:49

Avec force, je brisai le miroir face à moi grâce au marteau mais je sentis que je n’arrivai toujours pas à maîtriser le coup colossal que je voulais infliger. Un corps plus solide m'aurait aisément posé plus de résistance. Je ne fus en tout cas pas le seul à venir à bout du miroir, au vu des bruits caractéristiques de bris qui se répandirent dans l’espace. Huit, fois le fracas des miroirs se répandit dans la pièce, tel un écho. Nul n’eut besoin d’utiliser la brume que je préconisais pour nous protéger des projectiles qui nous étaient promis et tant mieux.

Il fallait dire que l'equipe que nous formions tous s'avérait être d'une efficacité déconcertante. De tous, la plus impressionnante était sûrement l’Invincible. Celle-ci, accompagnée de ses deux serpentins de glace , qu’elle invoqua sous mon conseil, virevoltait avec une agilité à peine croyable. De ses lames, de nombreux projectiles qui étaient à notre destination se firent pulvériser. Un geste qui demandant célérité et précision et qui faisait monstration de la maîtrise impressionnante de cet être, notre ancienne ennemie, devenue alliée de choix qui sauva la mise à beaucoup d’entre nous. Néanmoins, la perfection n'étant atteignable que par des être exceptionnels - comme je pouvais l'être lors de mes grands jours - l’un des projectiles parvint à atteindre l'Invincible en plein torse et elle s’écroula sur le sol, inanimée.

C’est à ce moment que retentît le cri du Maître de la brume, un hurlement qui montra toute sa peine. Une plainte d'animal bléssé qui eut le don de me déboussolé Pourquoi une telle peine ? N’était-elle pas invincible ? Mes lames avaient tâtés de ses entrailles, et à l’évidence, elle n'était pas faîtes comme nous. Peut-être que les attaques de Turé étaientplus dévastatrices que ce que je pensais, et à même de lui infliger des dégâts définitif. Quoi qu’il en fût animé par la rage, le frère éploré il fit jaillir un flot d’esprits fantomatiques hurlant à la mort. Ce charivari de cri me plongea dans un malaise profond, et je devinais que mon armure me protégeait, les autres devaient ressentir une effroyable frousse à cet instant. Le jet carnavalesque d'âmes hurlantes alla briser les derniers miroirs avec force, laissant le répit à leur maître de s'enquérir de l'état de sa sœur.

C’est le moment que choisis notre ennemi pour réapparaître, le corps affaibli, plus mince et fissuré aussi. Dan ne se trompait donc pas. Smn pouvoir n’était pas illimité. Il fit jaillir un cristal dans lequel se trouvait … Freida inconsciente. J’ouvris grand les yeux de surprise en la voyant là. Dans la fureur du combat, je l’avais presque oublié. L’esprit posa une main sur le cristal, un contact qui eut le don de la faire pousser un cri de douleur, et pour cause, il semblait que l'esprit puisait sa force vitale puisque instantanément le corps de Turé semblait se régénérer. Cet esprit était bien l'enflure qu'il semblait être ! Devant cette image, mon sang ne fit qu’un tour et à peine une seconde plus tard je m’écriai :

« Je change ma place avec lui ! Lâchez toutes vos attaques sur ma position ! MAINTENANT ! »

Et cela dit j’utilisai la bague du gardien pour échanger ma place avec celle de l’esprit. Ceux qui m’avaient vu le faire avec Faelis ne seraient pas surpris. Les autres, j’espérais qu’ils suivent.

Avatar du membre
Sibelle
Messages : 258
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 00:32

Re: Les Monts Eternels

Message par Sibelle » sam. 24 févr. 2024 14:08

Comme je l’avais espéré, mes coups de becs répétés furent suffisants pour détruire le miroir de glace entre mes griffes. Bien avant de me retourner pour regarder si mes compagnons avaient réussis, j’entendis le fracas de nombreux miroirs volant en milliers d’éclats. Lorsque je regardai les dégâts que nous avions causés, je ne vis que deux miroirs. Mais la victoire n’était pas acquise pour autant. Ce fut la sœur, assistée de deux serpentins de glace, qui donna l’assaut aux deux miroirs restants. Ces derniers, non abîmés, ripostèrent par une pluie de pics de glace. N’eut été de l’agilité et des réflexes aiguisés de la dame nous aurions tous été empalés. Dans une danse souple et rapide, elle mania sa lame et tout en virevoltant, trancha tous les pics de glace qui nous menaçaient. Nous protégeant ainsi, elle s’oublia et l’un des pics l’atteint brutalement dans le torse, l’immobilisa au sol. Deux autres pics atteignirent leur cible et j’en fus une des victime. J’encaissai le coup qui m’ébranla, mais le projectile, mais il traversa à peine mon épaisse fourrure pour atteindre ma chair. Je m’en tirai alors avec une légère blessure au poitrail. Je ne m’attardai pas sur mon sort, un long hurlement de douleur emplit la pièce… la soeur était à l’agonie..le cri de rage du frère qui suivit le confirmait. Empli d’une colère bien sentie et légitime le frère invoqua des silhouettes fantômatiques qui me donnaient froids dans le dos.. par leur aspect terrifiantes. Ce fut envahies par des frissons que je vis et entendis les silhouettes pulvériser les miroirs. Sitôt les miroirs anéantis, le frère rejoint le corps de sa sœur.

Contrairement à ce que je crus au départ, le combat n’était pas terminé… car l’esprit de glace était revenu. Nos attaques ne furent pas vaines, car il était désormais affaibli. Plus mince et fissuré de partout, il semblait être sur le point d’exploser à tout moment. Il n’était pourtant pas au bout de ses ressources. Irrité au plus haut point, il frappa le sol et fit apparaitre un autre cristal. Et à l’intérieur de ce dernier, on pouvait voir la silhouette de Freida, inconsciente. J’eus un sursaut lorsque je l’entendis hurler au moment même où l’esprit posa sa main sur le cristal. Il comptait aspirer la vie de Freida et probablement de sa progéniture pour se réparer.

Les ailes déployées j’allais m’élancer vers lui, mais Ezak fut le plus prompt à réagir. Il eut la brillante idée de changer de place avec l’esprit, ce faisant l’esprit ne pourrait plus faire de tort à Freida. Après nous avoir annoncé son changement de position, il nous pria de porter notre attaque sur sa position actuelle. Je ne savais pas trop comment il s’y prendrait, mais je n’avais pas le temps de m’attarder à comprendre. Je lui fis confiance.

Lorsque Ezak cria :" Maintenant", je galopai et bondis à l’endroit qu’il occupait et de mes griffes bien acérées j’attaquai l’esprit qui allait s’y trouver.

((Sibelle suit les consignes de Ezak et attaque l'esprit de ses serres à l'endroit où se dernier se trouve avant de changer de place.)))

Avatar du membre
Faëlis
Messages : 222
Enregistré le : ven. 4 janv. 2019 17:20

Re: Les Monts Eternels

Message par Faëlis » sam. 24 févr. 2024 14:32

Dans un déchaînement de fureur, leurs attaques zébrèrent l'air. Les éclairs fracassèrent deux miroirs tandis que les épées s'abattaient de toute part. Les magiciens n'étaient pas en reste. Malgré tout, deux miroirs subsistaient. C'était sans compter la guerrière de glace, qui les frappa tous les deux. Hélas, elle même fut touchée et s'effondra. Finalement, il n'y eu que peu de blessés, ce qui enragea l'esprit plus que jamais. Des sortes de blessures commençaient à apparaître sur lui. Il commençait à céder !

Aussitôt, il réagit en faisant surgir un cristal dans lequel était enfermé Freida qu'il commença à drainer de son énergie ! L'elfe encocha une flèche et se prépara à tirer. C'est alors qu'Ezak les averti de son plan. Il allait faire la même chose qu'avec l'elfe un peu plus tôt ! Le risque était grand, mais il fallait tenter. Il arma une flèche, l'enchanta de lumière... et la braqua sur Ezak pour être prêt au moment où il disparaîtrait.

(((flèche lumineuse simple dès que l'esprit est déplacé)))
Image

Avatar du membre
Arkalan
Messages : 140
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 14:56

Re: Les Monts Eternels

Message par Arkalan » dim. 25 févr. 2024 08:24

((Tir simple à la position d’Ezak))

Avatar du membre
Madoka
Messages : 170
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 17:29
Localisation : Les Monts éternels

Re: Les Monts Eternels

Message par Madoka » dim. 25 févr. 2024 11:01

Heureusement, les miroir de glace dans lesquels sont enfermés les avatars de l'esprit ne sont que cela, de la glace dure et dense que je parviens à briser avec ma hache. L'écho de nombreux cristaux se brisant envahit l'espace vide. Un dizaine, après un rapide décompte ; et aucun avatar ou esprit en vue. Une lueur d'espoir pointe alors. Une lueur, à peine, brisée par la vue des pics de glace qui jaillissent des deux derniers miroirs. Deux seulement et c'est une pluie de pics jaillit sur nous. Deux seulement. Je tiens position, les jambes tendues et guette les pics, espérant pouvoir en esquiver une partie, me raccrochant au fait que nous venons d'échapper à une fatale tempête de pics de glace.

La sœur guerrière bondit à cet instant, entourée de ses serpents de glace. Elle se précipite au milieu de la multitude de pics et parvient à briser ceux qui nous menacent directement, ses créatures font de même, brisant de nombreux pics. Rapide, leste et précise, elle se déchaine et fait montre encore une fois de toute son indiscutable puissance ; n'avait-elle pas déjà fait jeu égal avec l'avatar de l'esprit dans cette bâtisse gelée. Mon regard plein de fascination la poursuit lorsqu'elle se fait faucher par un pic de glace, traversant son torse et l'empalant sur ce sol qu'on ne discerne pas. Son cri de douleur déchire nos oreilles et le hurlement de rage qui lui fait écho est encore plus douloureux. Son frère invoque deux créatures immondes qui remplissent mon cœur de bile. Je tremble malgré moi de terreur lorsque leur cris aigus et venus d'un autre monde déchirent l'espace avant d'aller briser les deux derniers miroirs.

A cet instant, alors que le frère a rejoint sa sœur tombée à quelques mètres derrière moi, l'esprit, le vrai refait surface. Le vrai, je le sens mais il est différent, comme affaibli. Apparemment, les gardiens et les miroirs n'étaient pas que de simple projections mais une part de lui, que nous avons vaincu. Il est plus mince et son apparence et comme craquelée. De rage, lui aussi mais pour une autre raison que l'invocateur d'immondices; il frappe le sol et fait apparaître un autre cristal où se trouve celle que nous cherchons depuis le début, celle pour qui nous sommes entrés dans ce monde vide. Freida est là, inconsciente et inerte jusqu'à ce que l'esprit touche le cristal. Elle hurle de douleur et je constate que le corps de l'esprit commence à se réparer.

Je chasse de mes pensées ce qui vient de nous arriver. Il faut impérativement le séparer du cristal et ne plus lui laisser un seul instant de répit. Je dégage ma manche et m'apprête à prévenir mes compagnons quand Ezak, plus habitué des champs de bataille et des combats à grande échelle que moi me devance. Son plan est de parvenir à échanger à nouveau de place avec l'esprit grâce au don du Gardien. Il nous demande alors de diriger nos attaques vers sa position.
Je change aussitôt de plan et me rue vers lui, espérant que l'esprit sera désorienté, ne serait-ce qu'une seconde pour pouvoir l'approcher.
J'attrape l'un de mes metsubushi à ma ceinture et cours, jusqu'à voir apparaître l'esprit, lui jeter et lui écraser le sac sur sa misérable face ; escomptant m'éloigner ensuite d'une roulade afin de ne point gêner mes compagnons qui s'élancent eux aussi vers un Ezak courageux de confiance.

(( Utilise un Metsubushi au corps à corps, qui en cas de réussite, permet de diviser par 2 le niveau adverse pour les trois prochains tours + activation de la compétence de chasseur de primes : lecture de cible.))

Avatar du membre
Gamemaster6
Messages : 542
Enregistré le : lun. 2 sept. 2019 17:36
Localisation : Prêt à plonger

Re: Les Monts Eternels

Message par Gamemaster6 » dim. 25 févr. 2024 21:33

L'Aube d'un hiver sans fin


Chapitre Final : A travers la glace

Image

Ezak avait un plan. Un plan audacieux qui lui faisait risquer gros. Surtout lorsqu'il hurla ce plan à la volée, laissant son ennemi le connaître en même temps que ses compagnons. Et l'ennemi en question ne tarda pas à agir. Sa magie se mit à luire, sa main se tendit vers Ezak, mais pendant un bref moment, quelque chose le fit hésiter. Il sembla figé pendant une brève seconde, juste assez pour qu'Ezak utilise le pouvoir de sa bague et que le reste de son équipe lâche les enfers sur l'esprit désormais au milieu de ses ennemis. Les lames de Cromax et les griffes de Sibelle le cueillirent aussitôt, lui déchirant un bras tandis que deux flèches se plantèrent dans son torse, l'une là où devrait se trouver son cœur, l'autre son foie. Madoka parvint même à profondément trancher la gorge de l'esprit, tant est si bien que la blessure béante laissa échapper un souffle magique glacial, tel un râle d'agonie. Puis un éclair et une boule de feu frappèrent à leur tour l'esprit, presque simultanément, dans un fracas de fin du monde.

Ezak, de son côté, se trouva tout proche du cristal retenant Freida et il ne put guère avoir de doute sur le fait que la jeune femme était en piteux état. Elleétait amaigrie, presque famélique alors qu'elle semblait parfaitement en bonne santé la dernière fois qu'il avait pu poser les yeux sur elle. Il pouvait voir sa poitrine se soulever, preuve qu'elle respirait encore, mais très faiblement et trop lentement. Quoi que l'esprit ait fait, elle en payait sévèrement le prix. Et peut-être n'était-elle pas la seule...

L'esprit, d'ailleurs, n'allait pas très bien. Son corps craquelé avait cédé à divers endroit. Un bras entier lui manquait quand un autre était arraché au niveau du coude. Se jambes avait laché, l'une carrément en miette alors que l'autre était si brisé que c'était un miracle qu'elle tienne encore. Son torse avait quelques trou ça et là et une partie de son visage avait cédé, révélant l'intérieur vide de son enveloppe. La voix de Dan s'éleva alors.

- On peut l'achever ! Assurez vous qu'il ne bouge tandis que je...

- NON !

La vois du Frère tonna alors, attirant tous les regards. Il tenait dans ses bras le corps inerte de sa sœur débarrassé du pic de glace qui la transperçait. Le visage du mage était inexpressif, mais la froideur qui se dégageait de son regard ne pouvait passer inaperçu.

- Vous vous êtes tous bien battus, mais j'ai besoin de sa puissance. Si vous le tuez, elle meurt avec lui. Je ne laisserais pas cela se produire. Et peu importe les conséquences...


Consignes pour ce tour

Petit tour par discord cette fois-ci. Soyez brefs, l'esprit n'est pas mort, mais encore au milieu de vous, donc papoter pendant 3 heures risque de jouer contre vous. A vous de décidez de le tuer immédiatement en suivant Dan ou en essayant de savoir ce que le mage veut.
Oh et, l'xp du combat arrive hein, mais tout n'est pas encore fini donc... :D

Bobos et co
Cromax : blessure légère au torse
Sibelle : blessure légère au torse
Image

Quand on l'appelle, il apparaît !!
Et il reste, alors gare !

Répondre

Retourner vers « Royaume Perdu de Nosveria »