Les Monts Eternels (Partie Sud)

Répondre
Avatar du membre
Ezak
Messages : 128
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Ezak » dim. 18 déc. 2022 06:04

L’exploration du corps du shaakt ne donna rien et s’est un peu avec un mouvement d’humeur que je relâchai le cadavre. Intentionnellement, je laissai le groupe passer devant moi, ce groupe si pressé de se diriger vers la grotte. Faisant semblant de m’intéresser plus longtemps que nécessaire à cette lance de pacotille dont j’avais décidé de me débarrasser, je laissai le dernier membre du groupe passer non sans jeter un regard insistant à la personne dont je méfiais.

J’étais agacé, pas forcément contre le groupe mais contre moi-même. J’avais l’impression d’avoir été pris pour un idiot, d’avoir été bête de m’être laissé avoir par son apparence. Pourtant, j’en avais eu de l’expérience avec des traitres dans une expédition, j’en avais même été un. C’est donc la mine fermer que je suivis le groupe un peu en retrait, en grimpant jusqu’à la grotte. Je ne répondis rien lorsque Freida fit part de ses doutes compte au fait de traverser une grotte dont elle ne connaissait pas l’existence. Plusieurs donnèrent leur avis nous enjoignant à continuer dans cette direction. N’étant jamais le dernier à donner mon avis, pour une fois je me tus. Je voulais observer jusqu’où allait cette mascarade. Alors que chacun se préparait et que Arkalan annonçait vouloir passer derrière, je m’imposai à lui. Il allait devoir fournir un effort car il était hors de question que je n’ai pas une vision globale de ce qui allait se passer. Pas avec ce traitre dans le groupe.

« Je fermerai aussi la marche. Il y assez de place pour avancer à deux, alors soit vous me laissez passer derrière soit on avance à deux de front. C’est non-négociable. »

Aucune pincette, mais je n’avais pas le temps d’en prendre. J'étais assurément plus tendu qu'à l'accoutumée avec cette révélation qui s'était faite à moi. Je n'étais pas de très bonne humeur, en plus nous n’étions pas des fragiles, et je ne voulais pas laisser l’impression qu’un autre choix était possible. Non, avec ce traitre la donne avait changé. Le Ezak d’Arkasse qui passait devant pour essuyer pour les autres, le Ezak d'Arkasse qui voulait se donner pour le groupe c’était finit pour le moment, je voulais veiller aux faits et gestes du traitre et derrière était une bonne place pour cela.

Avatar du membre
Gamemaster6
Messages : 482
Enregistré le : lun. 2 sept. 2019 17:36
Localisation : Prêt à plonger

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Gamemaster6 » dim. 18 déc. 2022 17:18

L'Aube d'un hiver sans fin


Chapitre 3 : Sous le toit du monde

Décision fut prise et entérinée. Lysis et Faëlis éclairèrent la grotte comme si elle était exposée à la lumière du jour et le groupe put s'apercevoir bien vite qu'elle descendait en pente douce dans les profondeur de la montagne. Freida, la seule à être vraiment inquiète à l'idée d'entrer là-dedans, répondit à Madoka.

- Parce que personne n'en a jamais fait mention. Aucun guide n'a jamais parlé de cet endroit. Il y a bien une vieille légende, mais c'est pour mettre en garde les téméraires, rien de plus...

Sans ajouter quoi que ce soit, elle suivit néanmoins le mouvement, laissant Arkalan et Ezak fermer la marche. L'intérieur de la grotte était humide et une odeur de renfermé prit bientôt tout le monde à la gorge. Il était clair que c'était une grotte naturelle malgré la présence du crâne à l'entrée. Comme ils avaient pu le voir, une pente douce les emmena plus profondément et il n'y avait qu'un seul chemin possible. Il devint vite difficile de dire s'ils allaient droit ou si le chemin avait commencé à tourner à un moment donné. Mais, fort heureusement, cela ne dura pas.

Le chemin s'ouvrit brusquement, révélant une immense caverne au plafond semblant si haut qu'on aurait pensé voir le ciel à sa place. Mais ce n'était pas le plus extraordinaire. Loin de l'atmosphère sombre et humide du chemin les ayant mené ici, l'entièreté de la caverne était baigné d'une lumière oscillant entre le bleu, le mauve et le rouge. Partout où les regards se portaient, ils pouvaient voir d'immenses amas de cristaux qui reflétaient la lumière qu'irradiait Lysis. Certains cristaux faisaient plusieurs mètres de hauteur et de largeur, surplombant les aventuriers qui pouvaient voir leurs reflets sur les parois épurées.
Image
- Incroyable...

Hereld observait la caverne, subjugué, tout comme Andreï. Freida, elle, regardait plutôt quelque chose qui sembla l'emplir d'effroi. Près de l'un des cristaux, uen forme humanoïde agenouillé reposait, immobile, le corps percé de toute part par les mêmes cristaux qu'il semblait avoir touché. Difficile de dire qui était l'individu, sa peau étant devenue de la même couleur que les cristaux, mais l'expression de terreur et de souffrance absolue que le reste de son visage arrivait à offrir était un renseignement suffisant sur ce qu'il avait ressenti.

Mais l'heure n'était pas forcément à l'exploration, à l'émerveillement ou à l'analyse de ce décor inattendu et fantasmagorique. Car au loin, tous purent plus ou moins apercevoir des silhouettes en train d'arpenter cette même grotte. Ils n'étaient visiblement pas seuls ici.


Récapitulatif des bobos et actions:

C'est beau ici, non ?

Madoka :
Arkalan :
Cromax :
Sibelle :
Ezak :
Faëlis :


PNJ :
Lysis : indemne
Hereld : Soigné
Adreï : Soigné
Freida : Soignée.
Image

Quand on l'appelle, il apparaît !!
Et il reste, alors gare !

Avatar du membre
Arkalan
Messages : 100
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 14:56

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Arkalan » jeu. 22 déc. 2022 09:38

Malgré un manquement grave aux règles de discrétion et d’infiltration en milieu sombre en illuminant tout comme des torches flamboyantes, nous progressons dans la caverne qui descend en pente douce, s’enfonçant dans les profondeurs de la montagne. A la lumière s’ajoute le bruit, le jacassement de notre guide et de cette stupide Hinionne qui demande à en savoir plus sur une légende au sujet de cette grotte, pensant sans doute que le bruit de nos équipements ne suffit pas à nous faire repérer.

(Idiotes.)

Pensais-je en masquant le peu de traces que nous laissions sur le sol rocheux et irrégulier. Nous ne tardons pas à rejoindre une bien plus grande salle au coeur de la montagne, emplie de cristaux reflétant la lumière qu’émet le groupe, éclairant la caverne de lumières mauves, rouges et bleus. Pendant que certains contemplent le paysage, oubliant visiblement les événements qui ont précédés notre venue, je remarque deux choses. La première, ce qui semble être un cadavre humanoïde, percé de toutes part et arborant une grimace de douleur. La seconde, des silhouettes en train d’arpenter la grotte.

« Eteignez vos lumières ! »

Ordonnais-je à voix basse avant de désigner les individus au loin.

« Vous allez nous faire repérer. »

Ezak propose alors de nous rapprocher sans se faire voir. Mais je doute qu’il ne se soit pas encore aperçu de notre présence.

Avatar du membre
Sibelle
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 00:32

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Sibelle » jeu. 22 déc. 2022 12:41

Avant même que nous allions plus loin dans la grotte tout de suite après que Freida ait parlé de légende, je demandai :

"Que disait cette vieille légende ? Racontez -la nous. ! "

Quelqu'un de non avisé aurait pu considéré ma demande comme une perte de temps, mais il en était rien,... les légendes avaient souvent un fond de vérité et la connaître pourrait nous être utile afin d'éviter... le pire.
J'attendis donc patiemment la réponse à ma question, je ne demandais pas une longue histoire détaillée, mais en gros ce qui risquait de nous tomber dessus.

Nous reprîmes ensuite notre marche bien éclairé grâce aux pouvoirs de mes compagnons. La caverne ne semblait guère habitée, si ce n'était d'une humidité pénétrante et d'une odeur harassante qui pénétra mes narines bien malgré moi. Un chemin unique se présenta à nous et il me semblait légèrement en pente. N'ayant autre choix que de suivre les meneurs, je le fis en silence tout en demeurant attentive à ce qui m’entourait.

Après un temps que je ne fus pas en mesure d’évaluer, le corridor naturel emprunté s'élargit en une vaste salle cristalline. Je m’émerveillai d'abord devant tous ces cristaux qui réfléchissaient la lumière et renvoyaient de sublimes reflets variant du rose au violet. Puis mon regard se posa sur Freida et je suivis le sien marqué par une certaine inquiétude. Je vis alors avec effroi la silhouette transformée en cristaux, agenouillée, recroquevillée comme si elle tentait de se protéger, mais je vis surtout sa douloureuse mimique.
J'en déduisis que ces cristaux étaient instables et que le moindre choc ou bruit pouvaient les faire tomber et nous empaler... à moins qu'une quelconque magie les dirigeait droits vers nous. Bref, nous devions être prudents.

Rapidement, nous vîmes que nous ne serions pas seuls longtemps, sans que nous pouvions les distinguer nettement, des individus exploraient également cette grotte et semblaient se diriger vers nous. Alors que je plissai les yeux afin d mieux les distinguer et que je tentai en vain de capter le moindre bruit ou la moindre bribe de discussion, Ezak eut malgré tout la bonne idée de nous proposer d'avancer discrètement sans nous faire voir, puis Arkalan, demanda aux concernés d'éteindre les lumières. N'ayant de meilleure idée, j'obtempêrai.

Me doutant que je n'y verrai rien, une fois la luminosité disparue, je me calai contre une paroi tout juste avant que l'obscurité nous englobe, évitant ainsi d'être attaqué par derrière.

Avatar du membre
Ezak
Messages : 128
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Ezak » sam. 24 déc. 2022 23:29

La grotte nous mena, nous obligeant à suivre son unique chemin dans une pente douce qui ne rendit en aucun cas notre progression compliqué. Les yeux rivés sur le groupe, je fus presque surpris de notre espace restreint s’élargir d’un coup. Je crus d’abord que nous arrivions dehors mais avec surprise je constatai que nous étions dans une caverne inondée de lumière. Les torches étaient devenues inutiles.

En effet de nombreux cristaux sur les parois du lieu, reflétaient la lumière dans des touches rougies et bleutées. C’était un magnifique spectacle, je n’avais jamais rien vu de pareil, mais alors que je jetai un œil à Freida pour qui j’avais une attention toute particulière, son expression m’alerta. Je suivis son regard, et tombai sur une silhouette, percée de toute part par des cristaux, le visage déformé par la souffrance. Sa peau semblait elle aussi faite de cristal comme si une analogie s’était faite entre lui et sa matière. Voilà que le paysage idyllique prenait des allures de cauchemars. Mais ce n’était pas le seul problème, au loin des silhouettes de mouvaient, nous n’étions pas seuls. Nous avaient-elles vues ? Aucun moyen d’en être sûr mais peu importe puisque je refusais de leur laisser l’avantage du premier geste.

Je me tournai donc vers mes camarades et m’empressai de leur dire en chuchotant :

« Nous devrions tenter de nous rapprocher sans se faire repérer, tant que nous ne savons pas à qui nous avons à faire. »

Dans le même mouvement Arkalan ordonna d’éteindre les lumières ce qui semblait sage. Sans attendre, je mis à exécution mes propre mots et je tentai de me rapprocher en toute discrétion, en me servant des parois pour subtiliser ma présence à la vue de des silhouettes anonymes.

Avatar du membre
Madoka
Messages : 130
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 17:29
Localisation : Les Monts éternels

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Madoka » dim. 25 déc. 2022 13:40

* en arrivant, madoka étudie l'endroit où ils se trouvent et repère les endroits où pouvoir se mettre à l'abri et mémorise les premiers mètres de galerie devant eux, afin d'avancer sans risquer de toucher les cristaux car elle craint que ces derniers explosent et tuent tout ceux qui les touche.
* madoka va d'abord rester sur place suite à la demande de arkalan d'éteindre toute source de lumière, et observe très attentivement l'endroit où se trouvaient les silhouettes, pour y déceler la moindre lueur de leur côté ou suivrr le mouvement du moindre bruit qu'elle est capable d'entendre.

((hrp : désolée du retard.))

Avatar du membre
Cromax
Messages : 410
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 20:51

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Cromax » dim. 25 déc. 2022 17:24

Pour être éclairée, la grotte est éclairée : les magies conjointes de Faëlis et de Lysis nous permettent de pénétrer l’endroit avec aisance, sans rassurer pour autant Freida. En première ligne, je n’ai pas le temps toutefois de m’y attarder : je joue mon rôle de double éclaireur (hé oui). La grotte semble assez classique, dans un premier temps, humide et aux roches suintant d’une eau croupie. Mais à mesure que nous suivons une pente nous emmenant dans les profondeurs des monts, le décor change jusqu’à devenir spectaculaire. Unique. Une caverne immense s’ouvre à nos yeux, bénie d’une lumière fantastique à l’aura magique. Des cristaux colorés de bleu et de rouge, de violet, s’amassent de ci, de là. Je reste un instant coi devant le spectacle à nul autre pareil. J’ai beau avoir pas mal voyagé, cette grotte est assez époustouflante.

Je ne suis pas le seul à admirer ce paysage souterrain : Hereld semble épris de même de ces gemmes géantes. Et Andreï. Moins les autres, visiblement. Je les trouve subitement un peu trop terre à terre, sans doute un brin bas de plafond. Se rendent-ils compte de la beauté de la chose ? Non, ils préfèrent s’appesantir sur des détails triviaux, comme un cadavre transpercés de toutes parts par lesdits cristaux (apparemment), ou des silhouettes lointaines se mouvant dans la salle. Arkalan ordonne sèchement de baisser la lumière. Lysis me jette un regard, me questionnant sur la possibilité de lui cramer la face plutôt que de lui obéir, mais je lui renvoie une expression suffisamment claire pour qu’elle daigne obtempérer sans faire d’histoire, rappelant à elle sa boule de feu.

Ezak propose de nous rapprocher en silence. Il s’exécute lui-même presque aussitôt. Un guerrier en armure lourde, rien de tel pour l’infiltration. Je lève les yeux au ciel et décide de prendre les devants, me changeant en une petite chauvesouris pour m’envoler, toujours immatériel, dans les hauteurs de la grotte, m’approchant du groupe indirectement pour observer de plus près de quoi il est constitué. Et de récolter la moindre information, visuelle ou auditive, que je pourrais piocher.

Avatar du membre
Gamemaster6
Messages : 482
Enregistré le : lun. 2 sept. 2019 17:36
Localisation : Prêt à plonger

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Gamemaster6 » lun. 26 déc. 2022 22:41

L'Aube d'un hiver sans fin


Chapitre 3 : Sous le toit du monde
Image

A la question de Sibelle, Freida resta muette un instant avant de raconter à voix basse :

- Il existerait un endroit qui teste la résolution des grimpeurs, dans ces montagnes. Un endroit qui se déplace et apparaît à ceux assez courageux ou fous pour emprunter ce chemin. Enfin ce n'est qu'une légende, jamais personne que j'ai connu ne l'a vu. Ça m'y a simplement fait penser.

Et visiblement, cela lui était soudainement devenu plausible en voyant l'immense grotte de cristal qui s'étendait devant eux. Et le groupe décida qu'il était essentiel de rester caché et coupa toute lumière. Ce qui ne changea pas grand chose. Parmi les cristaux, certains émettaient une lumière bleuâtre phosphorescente permettant à tous de voir avec une relative précision. Seul el plafond n'était plus totalement visible, bien trop haut pour que la lumière s'y diffuse correctement.

Prêts à être aussi discrets que possible, el groupe put avancer, précédé par le tintement reconnaissable de l'armure d'Ezak qui, malgré toute sa bonne volonté, portait toujours une lourde armure qui faisait son lot de bruit. Par chance, l'écho dans la grotte était limité grâce à la présence des cristaux et il ne sembla pas que cela les fasse repérer. Ou du moins, rien ne leur permit de dire le contraire.

Cromax, quant à lui, voleta vers le groupe qu'ils avaient tous aperçus. Et il tomba sur une petite dizaine de shaakts dont la plupart portaient des armures typique de Gwadh. Une Shaakte dirigeait la petite troupe tandis que deux des hommes étaient de simples porteurs et vraisemblablement des esclaves. Il ne fallut pas longtemps au Sindel pour comprendre qu'ils étaient complètement perdus, mais ne put en apprendre plus lorsqu'un des soldats l'aperçu sous sa forme de chauve souris et sortit son arc, visiblement tenté par un peu de chauve-souris au repas du soir. Il manqua sa cible, mais le mouvement alerta leur cheffe qui força le groupe à reprendre la route, s'éloignant des aventuriers qui eux, allait devoir prendre une décision. Suivre le chemin pris par les shaakts ou tenter de créer leur propre voie au coeur de cette forêt souterraine de cristaux.


Récapitulatif des bobos et actions:

Madoka :
Arkalan :
Cromax :
Sibelle :
Ezak :
Faëlis :


PNJ :
Lysis : indemne
Hereld : Soigné
Adreï : Soigné
Freida : Soignée.
Image

Quand on l'appelle, il apparaît !!
Et il reste, alors gare !

Avatar du membre
Cromax
Messages : 410
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 20:51

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Cromax » mar. 27 déc. 2022 13:04

Je laisse derrière moi l’équipée trop visible pour me glisser, voletant, près du groupe d’inconnus. Ils s’avèrent être des shaakts. Une dizaine à première vue. Et deux hommes qui leur servaient d’esclaves et de mules. Classique. Une femelle dirigeait la troupe, bien évidemment. Chez ces sombres elfidés, ce sont les femmes qui occupent les postes importants. Une chose est sûre, cependant, conclué-je en les observant : ils sont tout aussi paumés que nous. Ce ne sont pas des habitants du cru. Un bataillon nous précédant en tous points : ceux qui, sans aucun doute possible, ont parsemé notre chemin de cadavres divers et variés. Pas super pour le moral des troupes. Le dernier étant tout fra is, transpercé par ces cristaux esthétiques, mais dangereux.

Pris dans mon observation, je ne vois que trop tard un archer me cibler (et me rater). Sa flèche ne me frôla même pas. Le chasseur dépourvu doit être fébrile. La faim ? Le désespoir ? La vieillesse ennemie ? Que n’a-t-il donc vécu que pour cette infamie ? Ouais non, faut que j’arrête avec ça, je la sors trop souvent. Il n’a guère le temps de réitérer son essai que la cheftaine décide de lever le camp : finie la pause, il est l’heure de poursuivre l’exploration. La pénible exploration.

Une idée me traverse l’esprit. Fantasque et culottée. Pris d’une envie joueuse, je le dépêche de les dépasser et, au détour d’un pilier de cristal, sans trop m’en approcher de peur de finir transpercé, je me pose au sol et change d’apparence. Je choisis de m’inspirer du décor ambiant pour singer une sorte de protecteur des lieux. Ou c’est ce que je compte leur inspirer en tout cas. Un golem cristallin bleu et rose, imposant pour m’assurer de les impressionner.


Image


Puis, j’apparais dans leur champ de vision, toujours immatériel. On ne sait jamais. Mon attitude n’est pas agressive, je leur fais simplement face, et prend la parole d’un ton grave et énigmatique. Fort, de sorte que mes alliés m’entendent. J’espère qu’ils comprendront que c’est moi. Ils connaissent ma capacité de métamorphose.

« Qui êtes-vous, vous qui pénétrez cette caverne cachée ? Que cherchez-vous en ces lieux ? Soyez sincères, et vous ne risquez rien de moi. »

Un coup de bluff. Pas mal hein ? Maintenant, faut juste espérer qu’ils mordent à l’hameçon.

Avatar du membre
Madoka
Messages : 130
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 17:29
Localisation : Les Monts éternels

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Madoka » sam. 7 janv. 2023 23:51

La courte légende énoncée par Freida me laisse perplexe ; mais n’est-ce pas là le fondement même d’une légende. Toujours est-il que je l’écoute d’une oreille plus que distraite, préférant garder en tête le fait d’avoir été mené ici par un être lié d’assez près à notre objectif final.


Une à une, nos sources de lumière disparaissent. Un luxe somme toute inutile car les cristaux, je ne sais comment, scintillent naturellement d’une lueur bleutée qui luit dans toute la caverne. Une étrange et relativement pâle luminescence dont je parviens à m’adapter rapidement, suffisamment du moins pour repérer le vol de Cromax, transformé cette fois en une chauve-souris parfaitement imitée. Je m’y attarde quelques longues secondes, comme chaque fois qu’il prend une nouvelle forme, retenue par un mélange d’envie et de réserve ; réalisant un peu plus chaque fois la distance et la différence entre lui et nous.

Lueur oblige, nous pouvons dès lors nous engouffrer dans la grotte ... guidé par le tintement des écailles de l’armure d’Ezak ; une chance qu’il soit en grande partie atténué par les fourrures qu’il porte par-dessus.
Au loin, le groupe ne semble pas nous avoir remarqués. Leurs silhouettes se déplacent sans pour autant se rapprocher. Si ce groupe a un temps d’avance sur nous, il vaut peut être mieux s’en approcher discrètement afin de savoir qui ils sont afin de juger de leur dangerosité et repérer leur trajectoire et leur destination ; cela nous fera peut-être gagner un temps précieux.

Mais on ne peut pas faire cela tous ensemble, un tel groupe est tout sauf discret. D’un coup d’œil je jauge mes alliés et notre fieffée canaille et malgré sa présence, je me décide à gagner l’avant du groupe. Des jours que je ne fais que suivre le pas, des jours qu’on ne fait qu’attendre la prochaine embuscade. On a une occasion, aussi vaine ou illusoire soit-elle, de reprendre un semblant de contrôle et d’avance sur nos ennemis, et je vais la saisir.
Je tapote l’épaule d’Ezak pour faire arrêter le groupe et dis en chuchotant.

« On peut pas les poursuivre en groupe, trop lent, trop de bruit. Je passe devant pour me rapprocher d’eux, restez en retrait. »

D’un signe de tête, j’invite Arkalan à me joindre. Depuis que je l’observe, je le sais discret et silencieux.


Soudain, dans mon dos, provenant du groupe d’inconnu, rugit une voix forte.

« Bordel. » Dis-je dans un souffle désabusé et saturé en me ruant vers le groupe et l’énorme masse cristalline que je distingue alors.


((Capa rp d’assassin active afin de se fondre dans le décor. Se rapproche du groupe en prenant soin de rester hors de vue.))

Avatar du membre
Sibelle
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 00:32

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Sibelle » dim. 8 janv. 2023 15:31

Heureusement Freida n’ignora pas ma demande et raconta qu’il existait selon la légende, un lieu dans ces montagnes où l’acharnement des grimpeurs était testé. Ce mystérieux endroit se déplacerait et se présenterait aux aventuriers suffisamment courageux ou têtes brûlées pour emprunter cette voie. Ce fut en voyant cette particulière caverne que le souvenir de cette légende revint à la mémoire de notre guide.

Malgré le possible traître parmi nous, notre équipe commençait à se rapprocher. C’était en fait, ma perception toute personnelle. J’avais l’impression que nous agissions plus en groupe, consultant les autres et tentant de la protéger au lieu de tenter de faire une action téméraire pour épater les autres.

Toute lumière dans la grotte fut éteinte et bien calée contre le mur j’attendis. Alors que je m’attendais à une obscurité complète, je fus soulagée de constater qu’une faible lueur bleutée émanait de certains cristaux. Il nous était donc possible de voir relativement bien dans la caverne, sans pour autant en discerner le plafond.

Je suivis donc mes compagnons, l’armure d’Ezak brisant le silence. Le bruit m’agaçait, mais j’imaginai que c’était sûrement dû à mon ouïe plus aiguisée. Je souhaitais que les silhouettes aperçues ne possèdaient pas une aussi bonne acuité auditive que moi.

Cromax eut la bonne idée d’agir en éclaireur et se transformer en chauve-souris, un petit mammifère colonisant les grottes…enfin, celles dans un milieu moins froid que celui-ci.

Ce fut Madoka qui prit les devants, elle croyait qu’il était préférable de s’approcher d’eux, mais pas tous ensemble. Elle invita d’un geste à Arkalan de la suivre et nous demanda de rester en retrait. Je n’étais pas contre cette idée, et je les laissai partir sans commenter.

Pour ma part, je m’approchai de Freida, de Hereld et d’Andrei, leur faisant signe de se regrouper près de moi. Je restai aux aguets, mobilisant mon ouïe pour nous prévenir de tout danger.

J’entendis un léger sifflement, mais je ne pus distinguer de quoi il s’agissait. Puis, j’entendis distinctement la voix de Cromax. Il s’adressait sûrement aux gens que nous avions aperçus de loin. Il leur demandait de s’identifier et de nommer leur intention. Il leur demanda d’être sincère et les rassura sur ses propres intentions. J’imaginai qu’il avait changé de forme. Afin de les intimider, il avait sûrement quitté la morphologie de la chauve-souris.

(((Sibelle reste en retrait, mais s’approche de Freida, Hereld et Andrei afin de pouvoir les protéger si un danger se présente à eux. )))

Avatar du membre
Faëlis
Messages : 180
Enregistré le : ven. 4 janv. 2019 17:20

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Faëlis » jeu. 12 janv. 2023 14:18

Le groupe avançait dans la lumière, descendant de plus en plus profondément. Lysis diffusait également sa propre flamme, de sorte que, baignés de lumière, ils n'étaient pas vraiment discrets. Mais entre ceci et les cliquetis de l'armure d'Ezak, de toute façon, la discrétion était remisée au placard !

Mais voilà qu'ils débarquèrent finalement dans une immense caverne, et Faëlis marqua un temps d'arrêt, émerveillé. Il avait vu bien des choses merveilleuses dans sa vie, mais peu étaient aussi belles que l'étendue de cristaux bleus, rouges et violacés qui emplissaient les lieux d'une lumière diffuse et mystérieuse. Qui aurait pu croire qu'une telle merveille puisse exister sous terre ?

Mais Freida, pour sa part, avait repéré plus important : il corps semblait empalé sur des cristaux... et... était lui-même devenu en partie cristallin ? Le spectacle était étrange et d'une beauté sinistre. L'elfe, jeta un regard au visage figé, et eut une moue de dégoût devant son expression de souffrance.

« Évitons de toucher ces cristaux. Ils semblent bien avoir des pouvoirs magiques néfastes... »

À ce moment là, Arkalan remarqua quelque chose et appela à baisser la lumière. Il y avait des gens non loin ! Faëlis diminua aussitôt sa luminosité. De toute façon, les cristaux éclairaient bien assez. Son arc à la main, il était prêt à réagir. Cromax se transforma pour aller voir. Faëlis l'aurait bien suivi mais, tout comme Ezak, son armure de plate n'était guère discrète !

« Passez devant, je reste en arrière pour vous couvrir... » souffla-t-il aux autres.

Il allait devoir avancer plus lentement et prudemment pour s'approcher des inconnus, tout en cherchant un poste en hauteur pour pouvoir observer de loin, et, bien sûr, en éteignant sa lumière.

(((Tente de se mettre un peu en hauteur et tend l'oreille tout en gardant un œil sur le reste du groupe)))
Image

Avatar du membre
Ezak
Messages : 128
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Ezak » ven. 13 janv. 2023 13:37

J’avançai en essayant de rester le plus discret possible. Mon armure était un peu bruyante mais pas tant que ça, étant donné que cette armure d’écailles de dragon n’était pas lourde ! (( :sarcastic: )). Cromax de son côté s’était changé en petit animal volant et se dirigea vers le même groupe. Il se fit repérer, du moins c’est ce que j’en déduis lorsque le bruit caractéristique d’une corde d’arc se débandant se fit entendre dans la grotte. Je me tendis un instant, mais rien ne me laissa supposer qu’il lui soit arrivé quoi que ce soit. Alors j’envisageai de continuer quand une main tapotant sur mon épaule m’arrêta net. Je me tournai vers l’importune, c’était Madoka.

Elle me demanda de m’arrêter moi et tout le groupe. Trop nombreux et bruyant elle craignait que nous nous fassions repérer. Elle voulait continuer seule, avec Arkalan qu’elle invita à la suivre d’un signe de tête. Je serai un peu les dents, frustré de me faire arrêter ainsi en plein mouvement, mais je devais reconnaître qu’elle n’avait pas tort et en tant qu’ancien sergent, j’approuvai toute initiative individuelle se mettant au service du collectif. J’hochai de la tête pour lui signifier que le ferai selon sa volonté mais je plonge tout de même mon regard dans le sien pour la prévenir de mes intentions :

« Au moindre mouvement, je rapplique. »

Je la laissai partir alors que je jettai un œil sur ceux restés derrière moi. Mon regard passa rapidement sur le traitre, et je ne pus m’empêcher de médire intérieurement sur son compte. Pensées négatives rapidement interrompues par une grosse voix puissante qui s’éleva dans toute la grotte. Menaçante elle s’adressa au groupe d'étrangers, lui demandant ce qu’ils venaient faire ici. Je manquai de laisser échapper un juron alors que ma réflexe ma main vient se poser sur la garde de Mongoor. Quel était encore ce monstre ? Inquiet pour Madoka et Cromax je tendis l’oreille pour tenter d’en savoir plus et comprendre si je devais intervenir ou non.

Avatar du membre
Arkalan
Messages : 100
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 14:56

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Arkalan » dim. 15 janv. 2023 12:55

- Accompagne Madoka.

- Prend garde de ne pas toucher les cristaux

- Surveille la caverne après le move de Cromax, voulant s’assurer que le raffut ne rameute pas de créatures plus dangereuses.

((Capa « Silencieux » active))

Avatar du membre
Gamemaster6
Messages : 482
Enregistré le : lun. 2 sept. 2019 17:36
Localisation : Prêt à plonger

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Gamemaster6 » dim. 15 janv. 2023 20:33

L'Aube d'un hiver sans fin


Chapitre 3 : Sous le toit du monde
Image

Le stratagème de Cromax fonctionna pleinement sur le groupe de shaakt. Peut-être un peu trop. Car plutôt que de répondre à la question posée par l'impressionnante créature qu'il était devenu, la troupe se mit en formation de combat avec une discipline des plus efficace. Une rangée de six boucliers avec autant de lances fit face au Sindel métamorphosé. Deux archers pointèrent leurs flèches dans sa direction alors qu'un mage préparait quelque sombre sort. Leur cheffe, une Shaakt au regard rougeoyant et à l'air sévère, fixait le golem d'un regard perçant, jaugeant manifestement la situation d'un oeil expert. Elle n'était pas inexpérimentée et son armement ne laissait guère de doute quant à sa brutalité. Une épaisse hache, une armure lourde et un épais bouclier qu'elle semblait porter sans le moindre effort.

Image

Contre toute attente, et peut-être également après avoir jaugé de la situation pas forcément en leur faveur, la shaakt s'avança, ordonnant d'un ton sec à ses soldats de s'écarter. Ceux-ci laissèrent passer leur cheffe, se déployant pour former un arc de cercle qui commençait à entourer Cromax. Aucun d'eux n'allait visiblement tourner talon, ils semblaient prêts à mourir ici s'il le fallait. La Shaakte parla alors, d'une voix impérieuse, habituée à commander à être écoutée.

- Mon nom est Salsena Vas'Sarakth, envoyée ici par les matriarches de Gwadh pour enquêter sur les perturbations que nos mages ont ressenti depuis le nord, au cœur des pics. Nous ne faisons que traverser cet endroit. Aussi nous demandons humblement passage, Ô gardien. Nous ne cherchons nulle confrontations

Du côté du reste du groupe, la situation était plus calme. Ils pouvaient à l'envie observer les magnifiques cristaux qui constituaient la grotte. Hereld, en tout cas, semblait ravi de parler d'eux à ceux assez proches pour l'entendre murmurer, assurant que certains étaient si vieux qu'ils dataient d'avant la naissance de son arrière grand-père. Qu'il écoute ou non, le groupe était en tout cas parti pour une petite promenade dans un lieu charmant avec quelques créatures qui les observaient passer.

Image

Plus ils avançaient, plus il semblait que les créatures se multipliaient, les observant de leurs étranges yeux, leurs corps cristallin, presque translucides, cliquetant contre les pierres qu'ils pouvaient toucher sans le moindre problème. De deux ou trois spécimens, ils attinrent rapidement la vingtaine, puis la trentaine, s'approchant toujours un peu plus des aventuriers. Avant qu'un cri ne retentisse. Freida, qui passait près d'un cristal, jura et arracha une des petites créature de ses habits sur lesquelles elle s'était agrippée. Elle la lança de rage et le scorpion de cristal explosa en touchant le sol, ne laissant que petits débris translucides et colorés. Un frémissement parcouru les rangs des arthropodes, puis un concert de cliquetis commença à résonner alors que des dizaines de créatures avançaient vers les aventuriers, visiblement mécontents du sort réservé à leur congénère trop curieux.


Récapitulatif des bobos et actions:

Cromax, tu peux faire un aparté si tu veux. ou tu peux entendre les cliquetis et le cri de Freida, ce n'est pas spécialement discret. A ta convenance. Le reste du groupe, vous pouvez faire... bah ce que vous voulez, pour gérer la colère des scorpions de cristal. Madoka et Arkalan, vous êtes devant le reste du groupe, mais les scorpions sont aussi sur vous. Vous êtes trop grands pour êtres passés inaperçus pour ces créatures.

Madoka :
Arkalan :
Cromax :
Sibelle :
Ezak :
Faëlis :


PNJ :
Lysis : indemne
Hereld : Soigné
Adreï : Soigné
Freida : Soignée.
Image

Quand on l'appelle, il apparaît !!
Et il reste, alors gare !

Avatar du membre
Arkalan
Messages : 100
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 14:56

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Arkalan » sam. 21 janv. 2023 16:53

Je prends de l’avance avec la jeune humaine et remarque au fil de notre progression que nous sommes observés par d’étranges scorpions semblant être de cristaux aux multiples couleurs. Je me demande alors si le cadavre aperçu plus tôt n’était pas une victime de du poison de ces créatures plutôt que des cristaux de la grotte. Ils n’ont pas l’air hostile mais simplement curieux. J’avance en prenant tout de même soin de les éviter mais un cri strident perce soudain le quasi-silence des lieux, venant du groupe derrière moi. Je reconnais notre guide et vois l’instant d’après un scorpion éclater en mille morceaux sur le sol.

Je fronce les sourcils et ne peut retenir un soupir tandis que ses semblables passent de curieux à hostiles. Ils s’approchent en émettant des cliquetis inquiétants tout en nous encerclants. Heureusement ce ne sont pas des araignées. Avec quelques gestes j’essaie de faire comprendre à Madoka qu’il faut sauter par dessus.

Je m’élance et bondis avant d’atteindre les bestioles pour passer par dessus la ligne qui s’avance et poursuivre ma route, voulant retrouver un visuel sur les Shaakts et l’elfe gris.

Avatar du membre
Cromax
Messages : 410
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 20:51

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Cromax » sam. 21 janv. 2023 18:07

Dans un premier temps, je crois que les shaakts vont me rentrer dans la tronche de manière assez énervée, quand ils se positionnent en formation martiale, prêts à fondre sur moi. Boucliers dressés, lances pointées dans ma direction, ils ont sacrément l’air de vouloir en finir. Grand bien leur fasse : ils apprendront à leurs dépens ce que ça fait de s’attaquer à un Gardien de Cristal. Well. À son image en tout cas. Flèches et magie se préparent également. Si je ne crains pas les premières, la seconde me poserait sans doute un peu plus souci. Peut-être. J’avoue ne m’y être jamais essayé.

Mais leur cheffe, unique membre féminin de leur expédition, me regarde de ses yeux sanguins, déterminée et analyste. Son armure est épaisse, et l’est aussi son bouclier. Elle a à la main une hache de guerre, instrument généralement peu usité par son peuple. Subitement, comme si elle avait compris que je prendrais le dessus sur sa compagnie déjà clairsemée de quelques membres, ou qu’elle en a suffisamment perdu pour le moment, elle s’avance, passant parmi ses troupes pour me faire face, fière et impérieuse.

Elle se présente sous le pseudonyme de Salsena Vas’Sarakth. Un nom tiré par les cheveux qui sonne bien shaakt. Même sur ce continent, ils aiment ces consonances sifflantes et sèches. Elle avoue avoir été envoyée ici par les matriarches de Gwadh, tel que l’avait suggéré plus tôt Arkalan le sombre. Leur but : enquêter sur les perturbations dans les montagnes. Le même que nous, donc. Enfin, de ce qu’elle affirme, en tout cas. Elle conclut en disant qu’elle ne cherche aucune confrontation avec moi. Bon, elle a finalement l’air de mordre à l’hameçon. À moi de la jouer rusé, désormais. De cette voix rocailleuse d’un golem imposant, je rétorque :

« Des perturbations, hm ? Quelles perturbations ? Vous semblez bien sur vos gardes, et bien armés, pour un groupe ne cherchant pas la confrontation. »

Elle explique leur armement par les dangers que comportent ces monts. Évidemment. Et cela ne lui a pas empêché de perdre certains membres de son équipe. Mais bon, on ne sait jamais qu’elle ait été tentée de parler d’expédition punitive. Elle semble surprise de la méconnaissance du golem que j’incarne des événements dans la région. Je me renfrogne intérieurement : viens-je de gaffer ? Un cri, duquel je reconnais la voix apeurée de Freïda, retentit alors dans la grotte. Merde, que se passe-t-il là-bas ? Ils ont sans doute besoin d’aide. Hum. Je ne compte cependant pas laisser passer ma couverture si facilement : mon groupe est tout à fait capable, et Lysis veille sur eux. La shaakt, ayant aussi entendu le cri, envoie vers l’arrière des éclaireurs. Je décide de me saisir de l’opportunité pour poursuivre :

« Auriez-vous été suivie ? Ou est-ce davantage des vôtres ? »

Elle affirme que tous les survivants de son groupe sont ici. Survivants, hein ? Un fait que je connais, mais qui est un indice pour le golem que j’incarne, et que je compte exploiter. Elle quémande le passage, et je réponds :

« Je vous laisserai passer. Les dangers qui vous attendent au-delà sont plus grands encore que ceux que vous avez affrontés jusqu'ici. Vous avez besoin d'aide. Ceux qui vous suivent sont étrangers à cette caverne. Ils sont menés par un shaakt, comme vous. S'ils sont en difficulté, peut-être devriez-vous leur porter secours, gagner leur confiance et vous allier à eux si vos buts sont similaires. »

Après une courte pause, je conclus :

« Vous parlez de survivants : vous avez perdu des pairs. Vous n'y parviendrez pas seuls. »

Ultime clou du cercueil de mon argumentaire. Elle reste prudente, malgré tout. On n’acquiert pas si aisément la confiance d’un elfe noir. Elle affirme que contacter le groupe pourrait aussi les amener à leur perte. C’est pas faux, en soi. Elle laisse la possibilité ouverte, dépendamment de ce que lui rapportent les deux éclaireurs partis en reconnaissance. Elle s’étonne, ensuite, que je ne lui soumette aucune épreuve, aucune énigme. Je réponds à cela, explicatif :

« Je ne vous soumettrai aucune épreuve, si tant est que vous respectiez la grotte et ses cristaux. Méfiez-vous des Phalanges au-delà de ces cavernes : ils servent une entité dangereuse, avec un fanatisme assuré. »

Inutile de la mettre davantage en difficulté : j’explicite la raison de ma présence, la défense des cristaux, et la mets en garde pour la suite, me positionnant clairement en allié de fortune. Je termine mon exposé :

« Restez méfiants, alors, mais n'oubliez pas mes mots : vous pourriez avoir besoin les uns des autres bien plus tôt que vous ne pourriez le penser. »

Un petit air de prophétie, ça ne fait jamais de tort pour influencer un jugement. Elle opine du chef, faiblement. Reste à laisser germer les graines de mes dires.

Entourés de scorpions cristallins, le groupe hésite sur la marche à suivre. Lysis, n’osant pas commettre en premier une action offensive, se sert de ses pouvoirs pyromantiques pour vivement chauffer les zones où se tiennent les scorpions, afin de les tenir à distance, tournant autour du groupe pour la répandre au fur et à mesure, et la maintenir en poursuivant ses tours.


[HJ : Lysis lance le Pouvoir Calorifique (sort RP) rang 5 sur les scorpions pour qu’ils n’approchent pas davantage.]

Avatar du membre
Sibelle
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 00:32

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Sibelle » sam. 21 janv. 2023 19:53

Disposant d’une vision, somme toute sommaire, nous poursuivîmes prudemment notre exploration de cette grotte inondée de magnifiques cristaux. Sans perdre mon attention sur ce qui nous entourait, j’écoutais les propos de Hereld. Il nous donnait des détails sur les cristaux, pouvant apparemment en estimer l’âge.

« Vous serait-il possible d’estimer également l’âge de l’homme transformé en cristal, histoire de savoir si sa cristallisation est récente ou pas ? »

Je ne pus dire si je les vis ou entendis leur cliquetis en premier, mais quelques petits scorpions se tenaient là et nous observaient peut-être depuis un petit moment, probablement depuis notre arrivée dans la portion cristalline de la grotte. Il ne s’agissait pas de scorpions banals à la carapace noire chitineuse, mais de jolis scorpions entièrement de cristal dont les reflets colorés, allant du violet au jaune, leur donnaient un aspect à la fois singulier et magnifique.

À présent que j’avais découvert leur présence, il me semblait qu’ils étaient de plus en plus nombreux et de plus en plus près de nous à mesure de notre avancée. Prudemment, je m’éloignai des parois de cristal. Apparemment Freida n’y pensa pas assez tôt. Ce fut ce que j’en déduisis lorsque je l’entendis crier et se débarrasser du spécimen qui avait sauté sur ses vêtements. Ce dernier éclata en de multiples morceaux dès qu’il toucha le sol. Ce réflexe salvateur de Freida ne plut apparemment pas aux congénères de cette victime cristalline. Les cliquetis de leurs pattes se firent plus forts, plus rythmés et j’avais l’impression qu’ils étaient également plus violents.
Observant le dard de l’un d’eux, je fis un lien que je partageai immédiatement avec mes compagnons d’une voix calme et basse afin de ne pas stimuler davantage nos petits prédateurs cristallins.

« Méfiez-vous d’eux. Je pense que l’homme en cristal que nous avons aperçu plus tôt était l’une de leurs victimes… et qu’une piqûre de l’un d’eux suffirait à nous transformer en statue de cristal. »

Je scrutai du mieux que je pus les environs afin d’estimer leur nombre.

« Même s’ils semblent faciles à neutraliser, je pense qu’il faut éviter de les tuer, ou de les blesser... et se contenter de les retirer de nos vêtements sans se faire piquer. J’en vois une trentaine, mais si nous les attaquons, je crains qu’ils risquent d’être des milliers. »

(Sibelle n’attaque pas les scorpions, mais demeure prudente et vigilante afin d’éviter que l’un d’eux ne lui saute dessus.)
Modifié en dernier par Sibelle le sam. 28 janv. 2023 13:11, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Faëlis
Messages : 180
Enregistré le : ven. 4 janv. 2019 17:20

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Faëlis » sam. 21 janv. 2023 20:40

Il n'y avait hélas pas vraiment moyen de se hisser. Des éclats de voix semblaient venir de loin, sans qu'il soit possible d'en dire plus. C'est alors qu'un cris retentit, suivi d'un bruit de verre brisé. L'elfe blanc revint vers le groupe en serrant son arc. Freida regardait d'un air dégoûté une chose brisée par terre. C'est alors qu'il remarqua les scorpions de cristal qui s'assemblaient tout autour du groupe en sifflant. Les créatures étaient magnifiques... mais quelque peu inquiétantes !

Madoka et Arkalan y étaient directement confrontés, mais le reste du groupe commençait lui aussi à être encerclé.

« Ne paniquez pas. Restez calme et aux aguets. Si ce sont juste des animaux, ils nous laisseront peut-être partir. Évitez de les toucher. »

Faëlis rangea son arc pour saisir son épée. Il commença à avancer d'un pas prudent, s'efforçant de ne pas s'approcher des créatures et d'avoir l'air aussi inoffensif que possible.

(((Utilise Rigueur militaire pour passer parmi les scorpions en restant calme)))
Image

Avatar du membre
Madoka
Messages : 130
Enregistré le : lun. 31 déc. 2018 17:29
Localisation : Les Monts éternels

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Madoka » sam. 21 janv. 2023 23:36

Accompagnée d’Arkalan, j’avance le long d’un semblant de couloir tortueux aux murets faits de ces dangereux et mystérieux cristaux. De temps à autre, je jette un coup d’œil au reste du groupe afin de m’assurer qu’ils suivent à distance.
Et à mesure que nous nous engouffrons dans la grotte, je remarque d’étranges créatures, de plus en plus nombreuses, qui nous observent du haut des cristaux et se rapprochent parfois de nous. Des scorpions dont le corps tout entier est fait du même cristal luminescent présent dans cette grotte. Ils marchent dessus sans peine, leurs pattes cliquetant sur la surface. Je pose un regard vers le cadavre perforé de cristaux et instinctivement, m’écarte plus encore de ces derniers et de la faune locale.
N’ayant pas l’air ostensiblement hostiles et compte tenu que le groupe devant nous arpente probablement les lieux depuis plus longtemps, je garde mes distances. J’espère ne pas me tromper en les imaginant curieux plutôt qu’en chasse.

J’en suis là de mes réflexions lorsque j’entends le cri de Freida. Le temps de trouver un angle de vue sur le groupe, je remarque au sol des débris du cristal coloré des scorpions. Je grimace alors, moins à cause de l’acte que de la réaction simultanée des scorpions qui, à l’unisson et ne laissant aucun doute, s’avancent vers chacun des membres du groupe tandis que leur cliquetis jusque là discret évolue en acharnement strident.

Promptement et avec des gestes simples sans amplitudes, Arkalan me fait comprendre qu’il souhaite continuer vers l’avant et sauter par-dessus les rangs de créatures dont le nombre grandit encore. Dans l’urgence, j’acquiesce sans même prendre le temps de raisonner.
Si leur réplique était un avertissement, les esquiver ne peut que nous être bénéfique ; en cas contraire avancer nous permettra peut être de les diviser et réduire l’encerclement ; et vaut mieux cela que de rabattre plus de créatures vers nos compagnons. Je suis les pas d’Arkalan en prenant mille précautions afin de rester à plus d’un pas des scorpions.


((Suis Arkalan. Toujours pas armée. Bondis par-dessus les rangs de scorpions.))

Avatar du membre
Ezak
Messages : 128
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Ezak » dim. 22 janv. 2023 04:49

Nos trois éclaireurs partis, j’essayai de rester attentif au moindre signe de danger, tendant l’oreille, en essayant d’occulter la voix d’Hereld qui avait trouvé dans cette grotte un sujet sur lequel s’extasier. Concentré, je ne pus m’empêcher d’être surpris lorsque petit à petit de petites créatures semblables à des scorpions faits de cristal se firent voir. C’était un joli spectacle pour les yeux. Ils étaient beaux, autant que tout ce qui se trouvait dans cette grotte mais méfiant je dardai un œil insistant sur eux. Cela restait des scorpions.

C’est un cri qui me détourna brièvement, c’était Freida. Je me retournai vers elle prestement pour juste l’apercevoir jeter un des scorpions sur le sol qui se brisa sous la violence du choc. Alors tout changea et je vis les créatures de rapprocher de manière plus agressive vers nous. Instinctivement, je reculai au niveau des autres membres du groupe, eux non plus pas très rassurés. Il y avait de quoi. Sibelle émit l’hypothèse que l’homme de glace étaient rentré dans cet état à cause des mêmes bestioles. Devant cette situation, Sibelle conseillait de ne pas les tuer, encouragée par Faelis qui prônait le calme.

Je suis vis le mouvement, et tenta de feindre l’ignorance, pour ne pas paraître agressif envers les créatures.

Avatar du membre
Gamemaster6
Messages : 482
Enregistré le : lun. 2 sept. 2019 17:36
Localisation : Prêt à plonger

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Gamemaster6 » dim. 22 janv. 2023 12:10

L'Aube d'un hiver sans fin


Chapitre 3 : Sous le toit du monde

Image

D'un commun accord, le groupe décida de passer devant les cliquetants scorpions sans les menacer davantage. Avec agilité, les deux éclaireurs intrépides sautèrent par dessus la petite foule d'arthropodes et continuèrent leur exploration. Le reste du groupe, quant à lui, avança prudemment. Les efforts de Lysis ne semblèrent avoir guère d'effet sur les petites créatures qui se contentèrent de cliqueter sur leur passage en s'écartant, apparemment pas déranger par la haleur. Quelques scorpions entourèrent alors les restes de leur congénères brisé par Freida et, comme par magie, celui-ci se reforma pour redevenir le même être qu'auparavant. Fasciné, Hereld observa le processus avant de répondre à la précédente question de Sibelle.

- Tout ceci dépasse de loin mes connaissances, je n'ai jamais rien vu de tel.

Une fois leur camarade à nouveau sur pattes, les scorpions continuèrent d'observer le groupe sans paraître plus menaçants. Visiblement, choisir l'option de l'inaction fut le bon choix. Ils n'eurent pas à tester la théorie concernant le dard des scorpions, pour le plus grand soulagement de tous. Ils étaient toujours suivis, mais au moins les créatures ne semblaient plus menaçantes.
Les deux éclaireurs, eux, perçurent du mouvements parmi les cristaux, mais il leur fut impossible de discerner plus qu'une ombre parmi les colonnes luminescentes. Il était pourtant clair que ce n'était pas un scorpion, mais un être humanoïde. Devaient-ils prévenir le groupe ? Donner chasse à ce qu'ils avaient cru percevoir ? A eux de décider.

Cromax, de son côté, assista au retour d'un des éclaireurs qui fit un bref rapport dans sa langue natale à la commandante. Celle-ci resta pensive un instant avant de faire claquer un ordre sec. Les soldats rompirent les rangs et formèrent un couloir accédant à la commandante qui attendait, bras croisés, l'arrivée des aventuriers, le mage à ses côtés. Elle s'adressa au golem.

- Nous les attendrons et aviserons. Ils pourraient s'avérer utiles.


Récapitulatif des bobos et actions:

Maj un peu particulière qui va dépendre des actions des éclaireurs Madoka et Arkalan, et de Cromax. Le groupe peut avancer sous la supervision calme des scorpions. Les éclaireurs ont repéré quelque chose et à eux de décider quoi faire à ce sujet. Cromax peut décider de rester un golem ou de rejoindre le groupe. Je vais ouvrir un chan de discussion générale et vous donnerez vos actions qui détermineront si vous tombez nez à nez avec les shaakts ou si vous êtes prevenus en amont ou si tout part à vau l'eau.

Madoka :
Arkalan :
Cromax : 0,5 xp : conversation avec la commandante.
Sibelle :
Ezak :
Faëlis :


PNJ :
Lysis : indemne
Hereld : Soigné
Adreï : Soigné
Freida : Soignée.
Image

Quand on l'appelle, il apparaît !!
Et il reste, alors gare !

Avatar du membre
Faëlis
Messages : 180
Enregistré le : ven. 4 janv. 2019 17:20

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Faëlis » sam. 28 janv. 2023 12:45

Tout le monde adopta ce comportement calme et les scorpions de cristal ne se montrèrent pas plus menaçants. Sous le regard émerveillé de Faëlis, ils s'assemblèrent autour de leur congénère détruit... que s reforma, petite statue scintillante, pour repartir avec eux. Sibelle tenta bien d'interroger Hereld sur ces créatures, mais le mage était dépassé par ce qu'il voyait. Pour sa part, l'elfe ne put que murmurer :

« Ils sont vraiment magnifiques... »

C'est alors que Madoka les rejoignit. Avec Arkalan, ils avaient essayés de s'approcher des shaakt, mais ils avaient vu quelque chose, ou quelqu'un, d'autre se glisser parmi les cristaux. Il fallait hâter le pas pour ne pas le laisser seul. Faëlis grimaça :

« Je vous suis, mais je ne suis pas le plus discret, je resterais un peu en retrait pour vous couvrir. »

Et il emboîta le pas de l'aventurière, gardant ses distances tout en étant aux aguets. Ce n'était pas parce que l'endroit était magnifique qu'il n'était pas dangereux...
Image

Avatar du membre
Sibelle
Messages : 215
Enregistré le : jeu. 20 déc. 2018 00:32

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Sibelle » sam. 28 janv. 2023 13:26

Il arrivent dans un groupe comme le nôtre que les avis soit partager face à un éventuel danger. Heureusement, il n’en fut rien cette fois. Tous étaient du même avis que moi, il nous fallait demeurer discret et éviter toute provocation. Notre stratégie sembla fonctionner puisque l’agressivité apparente des scorpions de verre se dissipa. Mieux encore, certains se regroupèrent autour des restes de leur congénère et le reformèrent. Nous avions sûrement éviter le pire, une piqûre de ces insectes auraient pu à mon avis nous être fatale. Hereld ne put confirmer mon hypothèse, avouant que ses connaissances s’avéraient limitées à ce niveau, mais il ne la réfuta pas pour autant.

Alors que nous reprîmes lentement notre marche, Madoka revient vers nous… seul. Je retins alors ma respiration, sur le qui-vive, redoutant ce que notre compagne allait nous annoncer.

(Arkalan aurait-il été commis une imprudence qu’il l’aurait mis en danger ? )

Madoka nous informa qu’elle et Arkalan avait perçu quelque chose entre nous et les inconnus. Mais elle ne pouvait nous en dire plus sur la nature de cette « chose ». Arkalan tentait de retrouver sa trace. Je n’étais pas inquiète, le shaakt noir malgré son attitude déplaisante, s’avérait un très bon pisteur. Madoka rajouta que le groupe qu’ils étaient partis espionnés n’avaient pas bougés, malgré le bruit causé par les cliquetis des scorpions. Elle nous proposa de hâter le pas elle était pressé, ne voulant pas laisser Arkalan seul. Faelis recommanda la discrétion. Pour ma part, je me contentai d’un hochement de la tête d’acquiescem
ent, tout en demeurant à proximité d’Andréï et de Hereld afin de pouvoir leur venir en aide en cas de danger.


(((Sibelle se dirige vers le groupe shaakt tout en restant non loin des deux mages. )))

Avatar du membre
Arkalan
Messages : 100
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 14:56

Re: Les Monts Eternels (Partie Sud)

Message par Arkalan » sam. 28 janv. 2023 13:49

Le choix de l’évitement semble être le bon. Rapidement les scorpions perdent leurs mouvements hostiles et se contentent de nous observer. Je continue d’avancer devant le groupe en compagnie de la femelle humaine quand soudain j’aperçois une ombre. Impossible d’en voir plus car elle disparait aussitôt entre les piliers luminescents. Un membre du groupe aperçu plus tôt ? Sans doute, je ne pense pas que les voyageurs soient nombreux ici. En tout cas nous sommes repérés c’est certain. Je fais signe à l’Ynorienne de s’arrêter et m’approche pour lui souffler à voix basse.

« Préviens le reste du groupe, je vais le retrouver. »

Je recule de quelques pas, surveillant les environs à la recherche d’une seconde silhouette qui nous épierais avant de faire le tour d’un pilier pour disparaître du champs de vision de mon groupe et partir à la recherche de cette silhouette en recherchant sa trace, prenant soin d’éviter les zones plus lumineuses que les autres, ainsi que les scorpions, pour rester cacher aux yeux de ceux que nous poursuivons.

(( Tente de retrouver la trace de la silhouette sans se faire repérer. Capacité passive : Pistage, Silencieux et Camouflage ))

Répondre

Retourner vers « Principauté d'Henehar »