Les Landes Fleuries

Répondre
Avatar du membre
Yuimen
Messages : 2454
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 19:17

Les Landes Fleuries

Message par Yuimen » sam. 16 nov. 2019 14:05

Les landes Fleuries


Profitant du climat généreux et d’une bonne terre fertile, les plaines occidentales du Royaume de Yarthiss sont prises entre la Garigue sèche de la Fédération de Wiehl, les Plaines Sèches de l’est de la nation, et l’humide Plaine des Amazone. Et ces trois-là ont tout à lui envier. Un cadre idyllique que n’aurait pas repoussé un sinari – ils s’y sont d’ailleurs installé en des temps anciens avant de filer vers le sud du continent en laissant les humains profiter des lieux. Des plaines vastes et fleuries, agréable décors pour tout romantique à la recherche de l’inspiration bucolique, tout amoureux désirant offrir à sa belle un pique-nique délicat et parfumé.

Un endroit comme il en existe peu sur Imiftil, où l’on peut profiter de la nature sans qu’elle tente de vous tuer, parmi une faune pacifique composée de bouloums, Asternias et autres Nigris. Attention, toutefois, à ne pas marcher ou poser les fesses sur un Mâche-Pied sauvage attendant son petit déjeuner.

On dit même qu’une tribu de centaures pacifiques chevauche vaillamment à travers les landes, ivres d’une belle sensation de liberté.



Lieux particuliers :

  • Aucun pour le moment.

Avatar du membre
Selen
Messages : 63
Enregistré le : ven. 11 janv. 2019 16:10

Re: Les Landes Fleuries

Message par Selen » sam. 15 janv. 2022 17:48

Je connaissais moins les plaines fleuries du Royaume de Yarthiss que la Garrigue fédérée. Elles n’étaient toutefois pas désagréables à parcourir, plus fraîche grâce à la végétation locale, diversifiée et dense, due aux fleuves qui parcouraient le pays, et les marais humides ceignant la route vers la capitale. Un paysage des plus dévasté, boueux et brumeux, qu’heureusement j’évitai soigneusement en longeant la voie principale. Là encore, l’homme avait eu la bonne idée de planter çà et là, à plusieurs dizaines de lieues d’intervalle, des couverts pour la nuit et de quoi soulager sa faim.

Le voyage ne rencontra là encore pas plus de difficultés. Je me familiarisais avec l’équitation, et ma monture s’habituait à moi, petit à petit. Un premier voyage utile pour tisser les premiers liens de confiance nécessaires à tout partenariat entre êtres vivants.

Après une douzaine de jours de voyage, nous bifurquâmes vers le sud, longeant un fleuve majeur dont j’appris le nom via un tavernier de route : la Yarthe. Nous arrivâmes bientôt en vue des hauts murs de la cité humaine, vers lesquels je me dirigeai sans tarder. J’avais beau savoir que Brytha était apparue hors de la ville, plus au sud, je me devais de m’informer davantage sur celle-ci et les moyens d’accéder à ses pairs.

Avatar du membre
Selen
Messages : 63
Enregistré le : ven. 11 janv. 2019 16:10

Re: Les Landes Fleuries

Message par Selen » lun. 31 janv. 2022 20:04

Le voyage dans les plaines du Royaume, longeant la forêt du Renouveau, fut plus sauvage que celui depuis Tulorim. Aucune route, ici, pour diriger ma voie, heureusement marquée par l’orée des bois constamment à ma gauche. Aster semblait apprécier pouvoir galoper dans les prés fleuris, moins rudes à ses sabots que les pavés des voies officielles. Après plusieurs jours de chevauchée, je croisai la route d’un grand fleuve, que j’identifiai directement comme étant la Yarthe. L’elfe de l’auberge m’avait donné des informations sûres, et je lui en étais reconnaissant. Je bifurquai donc vers l’ouest sans plus tarder, longeant le fleuve vers l’amont, dans un paysage qui se faisait de plus en plus brumeux.

Répondre

Retourner vers « Royaume de Yarthiss »