Le Manoir de la Famille Belmont

Répondre
Avatar du membre
Selen
Messages : 44
Enregistré le : ven. 11 janv. 2019 16:10

Re: Le Manoir de la Famille Belmont

Message par Selen » lun. 13 janv. 2020 15:08

Incroyable. Impensable. Je vis la scène comme au ralenti : la griffe traverser les chairs molles de l’horreur s’apprêtant à nous dévorer tous crus et ressortir par l’arrière de sa tête immonde, allant se planter dans le bois du mur avec ce qui restait de la cervelle de la goule géante. Son corps énorme fut pris d’un dernier soubresaut, nous relâchant enfin Adam et moi et abandonnant toute vie, si tant est qu’on puisse appeler ça de la sorte.

Hébété, mais indemne, je me relève finalement après toutes ces mésaventures en enfilade, ramassant ma gourde une fois encore avant de la replacer à ma ceinture, qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Le mage est à mon côté, prêt à intervenir de nouveau, quoiqu’un peu désorienté lui aussi. Un éclat de voix, celui d’Eden, parvint jusqu’à moi. Il quémandait l’aide de Fromritt. Nous étions encore tous les quatre vivants. Les quatre embauchés par Mathias. Mais l’était-il encore, lui ? Apparemment oui, mais l’on ne pouvait pas tant dire de son odieux paternel corrompu. Une menace de moins, sans nul doute. Edgar lui aussi semblait être passé de vie à trépas. Des fois, contrarier la nature n’avait pas que du bon : son heure devait être arrivée, cette fois.

Du côté des ennemis, il ne restait plus grand monde : le gros moche en plein combat contre la demi-portion de notre groupe, Le vieux en compagnie de From, et, plus surprenant, l’égorgée revenue d’entre les morts pour détruire les tronches respectives de sa copine et de Edgar. Une tierce menace dont les combattants du tas se seraient bien passés. Aussi ce fut vers elle que je canalisai ma magie pour dessiner un trait meurtrier de magie pure vers cette erreur de la nature. L’égorgée, quel que fut son nom, allait de nouveau périr. Ou tout du moins l’espérais-je.


[HJ: Trait de lumière au niveau 2 sur Morgana]

Avatar du membre
Fromritt Verlorgot
Messages : 42
Enregistré le : mer. 2 janv. 2019 22:13

Re: Le Manoir de la Famille Belmont

Message par Fromritt Verlorgot » lun. 13 janv. 2020 15:10

L’hémoglobine suintait, coulait de ses plaies depuis maintenant trop longtemps. Sa rage rouge dépérissait. Son énergie se volatilisait de plus en plus à chaque seconde. Sa vision s’était troublée, au point qu’il croie avoir une larme haine dans ses yeux. Non, juste la fatigue embrumait sa vue, chassait la colère dans ses veines et ramenait ses pensées petit à petit.


Pas le temps de se morfonde néanmoins. Son cœur s’emballait et l’adrénaline pulsait en lui. Sans plus réfléchir, il s’avança vers Mathias. En cours de route, le chef des bandits pesta, transperça la cage thoracique du père du commanditaire et reporta son attention sur Fromritt. Sa lame voulait goûter le sang, de celui qui avait empêché la mort de deux Belmont ce soir.


Tooooi…. T’es leur putain chef ! Par habitude, il mima une garde sommaire, sans son épée qui gisait plus loin. Meeeerde ! Ses yeux noisette se posèrent sur l’arme de son patron. Laissez-moi finir c’que j’ai commencé. Sans demander son reste, il attrapa le chef d’œuvre entre les mains du noble.


Rapidement, il se plaça de sorte à protéger Mathias, instinctivement. Ses mouvements semblaient plus précis, mais plus lents. Une voix traversait son esprit, une voix qui implorait, pleurait et tremblait. Tant de choses inutiles que le juge, jury et bourreau ignora. Sa survie n’était pas garantie, la faiblesse était donc intolérable, même si elle était en l’état, inéluctable.


Ramène toi, chien ! Cria-t-il, la pointe de l’épée en l’air, la garde au niveau de son ventre.

Avatar du membre
Gamemaster2
Messages : 102
Enregistré le : ven. 29 mars 2019 15:08

Re: Le Manoir de la Famille Belmont

Message par Gamemaster2 » mar. 14 janv. 2020 14:03

Intervention pour Adam, Eden, Selen et Fromritt


><

Désormais débarrassés de l'ignoble intrus s'écrasant peu à peu sous son propre poids, les deux groupes de mercenaires reprirent la bataille de plus belle. Toujours pris entre deux feux, Eden tente de ruser l'énorme imbécile qui se précipite déjà sur lui, le poing prêt à frapper. Peut-être trop subtil pour un être aux neurones si peu connectés, l'appel à l'aide du filou n'atteint même pas ses oreilles, le laissant libre de battre la viande qui s'agite. Une nouvelle frappe au casque, cette fois-ci plus lourde de conséquences. L'impact est suffisant pour sonner le jeune garçon, ressentant l'onde jusque dans sa colonne vertébrale qui l'oblige à poser genou à terre. Visiblement satisfait, Tête Molle ne découvre qu'après la coupure sur son bras qui se met à saigner sans s'arrêter, lui faisant soudainement réaliser la gravité de la situation. Désastreuse, en effet. Et la vue du cadavre animé achève de le faire paniquer, lui qui recule désormais pour se ranger près de ses alliés.

Aussi morte soit-elle, Morgana tient toujours à goûter la chair qui l'attire tant, désormais attendrie par le boucher. Forcée de ramper sur le cadavre de feu son amie et confidente, elle pose une première main sur le sol et s'apprête à attraper le jeune mercenaire de la deuxième lorsqu'elle s'effondre au sol, son bras appuyé manquant. Le rayon de lumière lancé par Selen a été bref et précis, amputant le trépassé sans pour autant l'empêcher de se nourrir. Toujours à portée, Morgana finit par ramper de son unique bras les derniers centimètres qui la sépare du mollet d'Eden et y plonge ses dents gâteuses, désormais maculées de sang frais.

Entre Fromritt et Evan, la tension monte encore d'un cran. Décidé à purger le Manoir des derniers Belmont présents, le chef des mercenaires n'apprécie pas de trouver obstacle sur sa route. Son sourire narquois en découvrant qu'il ne possède aucune arme, Evan se lance à l'assaut du Verlorgot afin d'achever Mathias, inconscient après avoir subi une sacrée ruée de coups. C'est Fromritt qui en profite pour s'emparer de son chef d'oeuvre, glissant dans la main de celui qui en a le plus besoin. La poignée fermement serrée entre ses phalanges blanchies, le chevalier déchu peut au moins recevoir l'attaque en tout bien tout honneur. La vitesse d'Evan est plus surprenante que prévu et sa cible subit tout de même une vilaine plaie sur le doigt en tentant de parer. La main blessée, il faudra faire montre de tout son talent pour terrasser l'autorité adverse. Le premier, finissant de se relever malgré son bras blessé, rattrape Tête Molle et le "rassure" en lui hurlant de se remettre au travail. Le second, plus observateur, sait déjà vers qui se tourner. Épée à la main, il charge vers un Selen qu'il n'attendait plus sur le champ de bataille, déterminé à le mettre définitivement au tapis. Une fois à portée, il fait montre de la même adresse que ses collègues, un style simple et efficace à la fois. Sa frappe est claire à la moitié de son trajet, mais elle parvient tout de même à toucher l'agile semi-elfe qui est violemment touché à l'épaule, ressentant l'impact qui se diffuse dans son armure sans laquelle il aurait peut-être perdu le bras. En voilà un qui a enfin l'occasion de jouer de son épée après avoir servi de meneur d'otages.

Mais il en est un qui est passé relativement inaperçu. Un qui a presque effacé sa présence aux yeux et aux oreilles des mercenaires présents. Sans trop savoir comment ni pourquoi, sa conscience l'a quitté quelques instants, le forçant à s'approcher le plus discrètement possible des cadavres au centre de la pièce, non loin de la lutte entre Eden et Morgana. Là, le jeune mage put ouvrir les yeux juste au-dessus du visage d'Edgar, défait et figé d'une douleur fatale. Incapable de s'en éloigner, la voix d'Elkezath se fait soudainement entendre, relativement affaiblie.

"Tu ne m'as pas écouté...et par ta faute...*gasp* À cause de toi... j'ai perdu le corps que je désirais. Mon crâne.... brisé..."

La voix s'étouffe dans un gargouillement qui semble la faire souffrir de tout son être désincarné. Il semble clair qu'Elkezath semble mal en point, si cela reste possible. Sa douleur est presque palpable et une saveur de fer chaud se répand dans la bouche d'Adam sans que celui-ci n'y goûte de sang. Après s'être remis de son mal-être, Elkezath reprend, plus faible que jamais.

"Lui...Il est...*gasp*... encore vivant... Donne le moi...*suffoque* vite... sinon... ta récompense... "

Quelques instants après, des images défilent dans la tête du jeune mage. Un processus, certainement celui attendu par Elkezath, qui représente un homme en bure, étrangement similaire à Adam. L'homme pose son front dans le sens inverse de celui d'un autre homme, nu et visiblement dans l'impossibilité de se mouvoir. Il respire fort, paniqué en se doutant de ce qui l'attend. L'ersatz du mage se met alors à psalmodier des paroles en Noir-Parler tout en haussant la voix à chaque fin de phrase, finissant par égorger le pauvre homme qui ne finit même pas de mourir lorsque la vision s'arrête. La formule se répète une nouvelle fois dans la tête d'Adam, vide de sens pour celui qui apprend doucement cet obscur langage.

(N'gha zhro Tsathogguaor gnaiih, Elkezath)

En réalité, seul le nom d'Elkezath était compréhensible tandis qu'Adam redevenait peu à peu maître de ses mouvements. La question demeurait : Fallait-il honorer le contrat du prêtre noir ou était-il plus sage de le rompre ? Le choix était entre les mains du porteur.


Que décidez-vous, aventuriers ?


------------------------------------------

Résultat du sixième round (dans l'ordre d'attaque) :
  • Tête Molle = Blessure grave à la tête sur Eden ! ;)
  • Eden = Blessure légère sur le bras de Tête Molle :)
  • Selen = Blessure incapacitante au bras sur Morgana :D
  • Morgana (Trépassé) = Blessure grave au mollet gauche sur Eden ! ;)
  • Mercenaire = Blessure grave à l'épaule droite (bras) sur Selen ! ;)
Rapport des blessures :
  • Evan = Blessure légère au bras gauche (porteur d'arme)
  • Tête Molle = Blessure grave au flanc (torse) + Blessure grave au menton (tête) + Blessure légère au torse + Blessure légère au bras droit
  • Mercenaire (preneur d'otage) = RAS
  • Mercenaire (lutte avec Mathias) = Blessure incapacitante au bras droit
  • Adam = Blessure légère au cou (tête)
  • Eden = Deux blessures graves à la tête
  • Fromritt = Blessure grave sous l'aisselle droite (torse) + Blessure grave au bras droit + Blessure légère au doigt de la main armée
  • Selen = Blessure grave à la cuisse gauche (jambe) (stabilisée) + Blessure grave à l'épaule (bras)
  • Mathias = Estafilade bénigne sur quelques doigts de la main droite + Blessure grave au torse + Inconscient
► Afficher le texte
"Bwaf Assistance, que puis-je faire pour vous ?"

Image
L'appel au standard "Bwaf Assistance" est taxé à hauteur de 90 Yus suivi d'une tarification de 25 Yus par minute. La discussion est susceptible d'être enregistrée s'il y a un os.

Avatar du membre
Adam Von Demorlys
Messages : 76
Enregistré le : ven. 22 févr. 2019 13:36

Re: Le Manoir de la Famille Belmont

Message par Adam Von Demorlys » ven. 17 janv. 2020 21:14

La monstruosité gargantuesque avait beau avoir rendu l'âme, les mercenaires n'étaient pas tirés d'affaire pour autant. Les combats se poursuivaient de manière tout aussi intense qu'à leurs départs. Les blessures commencèrent à s'accumuler et les combattants à tomber un à un. A ce stade la victoire n'était encore assurée pour aucun des deux camps, et c'est dans l'objectif d'inverser la tendance que le mage mit en joue de sa baguette le colosse sans neurones. L'étrange matérialisation d'une bague à son annulaire perturba cependant sa concentration. Le bijou, finement ouvragé dans un métal obscur émanait d'une magie étrange, proche de celle qui saturait ces lieux. Stupéfait, Adam comprit sans trop savoir comment le pouvoir du joyau et fit rapidement le lien avec le vœu qui lui avait traversé l'esprit quelques secondes plus tôt. A croire que la magie de ces fêtes allait lui être d'une certaine utilité durant cet étrange périple, merci père No-Hell... Le moment n'était cependant pas à l'examen de cette nouvelle acquisition. Un mercenaire venait de fondre sur Selen, Eden se retrouvait en une fâcheuse posture et Fromritt, en sale état faisait face au chefs de leurs ennemies. Adam commença alors à concentrer une énergie flamboyante à l'extrémité de son arme, mais cette dernière se dissipa avant même qu'il n'en ait conscience.

A vrai dire un voile noir venait lui-même de l'englober. Lorsqu'il ouvrit les yeux le mage ne comprit pas de suite ce qu'il s'était passé. Le cadre qui s'offrait à lui était sensiblement le même, il était toujours allongé sur les dalles de pierre et les fracas l'entourant n'avaient pas changé. Ce n'est qu'en apercevant le corps inerte d'Edgar à à peine quelques centimètres de lui et en sentant une désagréable sensation au niveau de ses genoux, que le jeune bourgeois comprit avec stupeur qu'il avait rampé sur les quelques mètres le séparant du feu homme de main sans s'en rendre compte. Bon sang quelle était cette nouvelle sorcellerie ??? Ses membres, comme engourdis refusaient le lui obéir alors qu'il tentait de se relever instinctivement, et la raison de ce mystère ne tarda pas à se dévoiler par la voix d'Elkezath.

"Tu ne m'as pas écouté...et par ta faute...*gasp* À cause de toi... j'ai perdu le corps que je désirais. Mon crâne.... brisé..."

L'entité était à n'en pas douter dans un sale état, c'était comme s'il faisait corps avec Adam, qui ressentait sans savoir comment comme le goût métallique du sang recouvrir sa langue et son palais. Il eût beau déglutir il réalisa rapidement que le fluide n'était pas le sien et qu'il ne s'agissait là que d'une impression.

"Lui...Il est...*gasp*... encore vivant... Donne le moi...*suffoque* vite... sinon... ta récompense... "

A nouveau, l'esprit qui lui promettait puissance et connaissance en échange de son aide, prit alors à nouveau possession de la conscience du Demorlys et lui imposa la vision de la scène du rituel à suivre. Cette dernière s'arrêta aussi rapidement qu'elle n'avait commencé, enrichissante et accessible. Seul la formulation pouvait poser soucis mais le mage se forcer à se répéter mentalement la formule plusieurs fois d'affilée afin de la graver dans sa mémoire, alors que les images de la vision se dissipèrent tel la fin d'un rêve.

( N'gha zhro Tsathogguaor gnaiih, Elkezath )

( N'gha zhro Tsathogguaor gnaiih, Elkezath )

( N'gha zhro Tsathogguaor gnaiih, Elkezath... )


L'engourdissement de son corps se dissipant alors, Adam serra le poing et redressa la tête vers Edgar qui était déjà aux frontières des Enfers. Il devait faire vite... Récupérant peu à peu la pleine possession de son corps et de ses mouvements, le mage de feu et d'ombre se redressa sur un genou, puis sur un deuxième par des gestes tremblants. Se faisant sa tempe effleura celle du guerrier, et leurs front se frôlèrent tandis qu'il se redressait. Haletant légèrement, il fouilla son sac et sentit rapidement la surface glaciale du crâne de l'entité. Sans perdre plus de temps il posa au sol ce qu'il restait de l'ancien prêtre noir, à quelques centimètres de la proie de ce dernier. Adam rangea ensuite sa baguette et saisit la garde de son épée. Les deux mains sur la poignée, il leva très haut les bras, la pointe de la lame dirigée vers le bas.
C'était maintenant ou jamais, il aurait bien aimé repoussé ce moment mais le fort message de l'entité qui lui promettait plus de puissance ne laissait plus de place à l'hésitation ou la réflexion.

L'extrémité de l'arme en acier s'abattit alors, brutale, implacable. S'en suivit un sinistre craquement qui procura une once de satisfaction au mage de feu et d'ombre. Ce dernier souffla, tandis qu'il remua la lame :

« C'était la dernière fois que tu prenais ainsi contrôle de mon corps... »

Le Demorlys releva à nouveau la lame pour l'abattre une seconde fois.

« Imbécile, as-tu vraiment cru que j'allais te laisser franchir ces maudites portes vu ta véritable allégeance ? Et en te permettant en plus d'être en pleine possession de tes moyens? »

Tout avait commencé à se dessiner plus clairement dans l'esprit d'Adam, quand Elkezath s'était exclamé telle une groupie écervelée, lors de la manifestation de cette mystérieuse voix d'outretombe plus tôt dans le manoir. Toute fois le mage aurait aimé tirer un maximum d'informations de l'entité avant cette fin inéluctable. Le fait que cela se produise plus tôt que prévu lui laissait un goût amer en bouche. Dans l'idéal le Demorlys aurait aimé dissimuler le crâne dans un lieu plus ou moins sûr pour tenter de le récupérer ensuite. Il l'aurait ensuite amené au nécromancien qui l'avait pris sous son aile et ensemble ils auraient pu tenter de disséquer la mémoire et la conscience de cet être, qui refermaient sans aucun doute un bon nombre de secrets qu'ils n'auraient jamais imaginé. Mais le fait qu'Elkezath ait à ce point voulu forcer les choses, avait abrégé la situation. Jamais Adam ne tolérerait une telle intrusion dans sa conscience et son être, et laisserait encore moins de chance que cela se reproduise. De plus il n'aimait pas qu'un infirme se permette de lui parler sur ce ton. Chaque coup que le mage donnait lui donnait l'impression de mettre feu à une bibliothèque qui refermait des connaissances depuis longtemps oubliées. Mais bon, l'entité lui aura tout de même fait un ultime don avant leur séparation, la démonstration d'un rituel et d'une formule permettant de gagner un nouveau corps... Il n'était pas du tout dans les projets du mage de pratiquer un tel transfert, mais on ne sait jamais ce que l'avenir réserve. Une blessure causant une infirmité ou autre était vite arrivée, à ce moment là Adam serait bien content d'avoir prit le soin de retenir et de noter toute la procédure du rituel. Il lui faudra tout de même faire des recherches à ce sujet entre temps.

Le Demorlys, le souffle un peu court, se releva et souffla :

« Notre rencontre a été des plus intéressante et enrichissante, et je te remercie pour cela Elkezath. Mais nos chemins se séparent là. »

Sa botte s'abattit sur les plus gros morceaux qu'il restait de la boîte crânienne. Il avait perdu de précieuses secondes avec ce contre temps et l'imbécile l'avait rapproché des combats. Adam balaya rapidement les duels en cours du regard ; Eden qui était le plus proche était en fâcheuse position, Fromritt était gravement blessé et Selen était aux prises avec un de leurs opposants. Il fallait vite que le semi-elfe close son duel afin que le mage puisse le prévenir de l'état d'Edgar. Ce dernier n'avait pas encore rejoint les limbes mais vu son état chaque seconde comptait. En attendant le Demorlys concentra à nouveau sa magie, et sentit le fluide flamboyant ronfler dans ses veines.

Répondre

Retourner vers « Royaume d'Exech »