L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Répondre
Avatar du membre
Cromax
Messages : 192
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 20:51

L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Cromax » ven. 19 févr. 2021 14:09

L'Azurion


Image


(Navire rapide X3)

Avatar du membre
Cromax
Messages : 192
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 20:51

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Cromax » ven. 19 févr. 2021 14:09

La Fin d’une Ere
(Groupe Omyrien)



Enfin débarrassés des heurts entre aventuriers mal lunés, les deux navires mercenaires purent œuvrer à leur plan téméraire. Avec un cran de retard sur la situation. Deux, même. Puisqu’ils avaient jugé bon d’attaquer une jonque du port, et devisé plus que de rigueur avec la nouvelle fausse-blonde de l’aventure, ils se retrouvèrent coincés entre le port d’Oranan et la flotte ennemie, au milieu de leurs alliés aux voiles noires. Ils n’eurent ainsi guère trop le choix de leur cible, ni de l’emplacement de leur assaut. Ils se jetèrent donc sur le premier navire qui arriva à portée : une caraque kendrane aux voilures blanches et à la coque bleue soulignée de blanc. La figure de proue dorée représentait un être ailé qui semblait plonger depuis le pont.



Image



Alors que l’équipage de la Baliste et de la Laide-les-Maines suivaient à la lettre le plan des deux capitaines, accrochant liants et grappins, le choc des navires fut fort brusque, et manqua de déchirer les cordages de peu. Par chance, ils tinrent bon, et les deux navires d’Omyre tractaient désormais lentement leur cible vers le seul endroit où il serait plus ou moins écarté de la bataille navale : vers la côte en bordure du port d’Oranan (à moins de vouloir traverser l’intégralité des deux flottes pour aller vers le large).

Les aventuriers purent ainsi se donner à cœur joie. Le premier à agir fut Ezak, qui envoya puissamment sa lance sur un marin kendran téméraire qui tenta de sa hache de rompre les liens entre son navire et la Baliste. Le corps de l’humain traversa la moitié du pont avant de s’échouer sur les planches de ce dernier, transpercé de part en part, à l’agonie. La seconde fut SIlmeria, qui, jaugeant la position du capitaine ennemi, à la barre de son vaisseau (et en pleine lumière, usant donc d’une utilisation pleine de son pouvoir des ombres), cligna vers lui. Hélas, un coup du sort fit qu’elle calcula mal la vitesse du navire : au lieu de se retrouver dans son dos, elle fut propulsée sur le gouvernail, se cognant durement sur celui-ci et chutant au sol.

Le capitaine, un homme d’âge mur vêtu aux couleurs de Kendra Kâr, laissa à son second la barre et dégaina deux sabres dont il menaça l’elfe grise.


Image


« Putain d’Omyre, crève avec les tiens ! »

Et sans hésiter l’ombre d’une seconde, il arma son coup… Eldros arriva au même moment à son côté. Le timonier et second du navire, un homme rustre et patibulaire, se tourna vers lui en brandissant une grosse massue de bois.

Sur les trois navires, c’était désormais la pagaille. Azra, Daemon et Rendrak bondirent sur le pont du navire kendran, faisant face à cinq hommes armés de sabres à eux trois. Cinq qui avaient esquivé les projectiles des hommes d’Ezak et qui ne gisaient pas encore au sol.

De l’autre côté du pont, c’étaient les kendrans qui semblaient les plus téméraires : s’armant de cordes accrochées aux mâts de leur navire, ils abordèrent la Laide. Pas moins de dix hommes tombèrent face à Kurgoth et Mikkah, armés de sabres d’abordage et de masses. Le combat était engagé pour de bon.



[HJ : Combat dirigé cette fois. Notez vos actions, et je résoudrai le tour selon les règles du forum. Bonne chance ! (Superbe échec critique maximal (un petit 1 naturel) pour notre Sissi nationale.)

XP :
Azra : 0,5 (dispute) + 0,5 (préparation à l’assaut)
Silmeria : 0,5 (arrivée contestée) + 0,5 (discussion avec Von Klaash) + 0,5 (discussion avec Kuku) + 0,5 (préparation à l’assaut)
Ezak : 0,5 (dispute) + 0,5 (organisation des troupes)
Daemon : 0,5 (dispute)
Eldros : 0,5 (loot)
Mikkah : 0,5 (soins et déménagement)
Kurgoth : 0,5 (soin, loot et repas sur le pouce) + 0,5 (discussion avec Silmeria et Von Klaash)]

Avatar du membre
Silmeria
Messages : 140
Enregistré le : sam. 5 janv. 2019 11:39

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Silmeria » ven. 19 févr. 2021 17:17

Les grapins semblaient planer dans les airs, imitant le vol lent et hypnotique des oiseaux marins, ils chutèrent presque tout ensemble, une griffe noire saisissant le bastingage adverse. Grâce au vent, la Baliste et la Laide tractèrent le navire Kendran, les voiles grinçaient et les roulis secouaient l'équipage et tout ce qui n'était pas solidement rivé chutait dans un vacarme assourdissant. Les rateliers renversés envoyèrent des armes à même le sol, les pièces d'armure basculaient et les tonneaux tanguaient dangereusement. Mais les grapins tinrent bon, le vaisseau était tracté vers les côtes, la première partie du plan était une réussite.

Silmeria quant à elle concentrait sa magie pour fondre sur le Capitaine mais tandis qu'elle laissait son corps s'absorber par le vide avant que la magie de l'ombre ne l'ait entièrement engloutie, un brusque mouvement du navire dévia sa course. N'ayant pas le temps de corriger la magie, elle fut engouffrée dans un tunnel de ténèbres qui débouchèrent non loin du Capitaine, malgré ça, lorsqu'elle apparut, elle fut projetée contre la barre et la heurta violement de dos. Manquant de perdre son arme dans la foulée, Silmeria se retrouva au sol, face à elle, le Capitaine du navire arborait les couleurs de Kendra Kâr, un homme de haute taille à la stature imposante, il vit apparaître la jeune Sindel devant lui et sans même réfléchir avait constitué la menace qu'elle redoutait, il repoussa son second pour qu'il prenne la barre, tirant ses deux sabres luisant à la lumière du soleil, prêt à la pourfendre au sol.

La situation dans laquelle Silmeria venait de tomber alimentait son coeur d'une adrénaline pure et cinglante, ses sens exacerbés par tant d'énergie la poussèrent à réagir en une fraction de seconde. Comme un fouet qui claque, Silmeria se relevait, tenant fermement la Tueuse de Mage. Le temps semblait suspendu. Autour d'elle, le chaos avait éclaté, comme si la tension présente depuis son arrivée était entièrement libérée et déversait son flot de rage et de folie partout sur les trois embarcations. Silmeria vit le second lâcher la barre pour affronter un mercenaire, mais ce n'était que du coin de l'oeil, face à elle, le Capitaine, le bras presque suspendu dans les airs frappait en sa direction. Elle ne parviendrait probablement pas à lui paralyser une main pour l'empêcher de se battre, de plus, il maniait deux sabres et la tueuse ignorait quel était sa main directrice.

(" Quand on dit qu'il faut prendre la barre du navire Kendran, je suis presque sûre que ce n'est pas à prendre au pied de la lettre. ") Moquait Cèles, imperturbable.

(" Dans l'idéal, ne pas le tuer. Ne pas le tuer. Il est beaucoup plus grand et lourd que toi, laisse venir... ")

Silmeria avait le calme état d'une casserole de lait portée à quatre-vingt-dix-neuf degrés, elle armait déjà sa main prêt à user de l'élan du Capitaine pour lui plonger sa lame dans le ventre. Avec un peu de chance, il sera sous le choc et ne parviendra plus à se défendre une fois le coup porté. Bien que les chances de guérir une éviscération en pleine mer soient quasi nulles, il aurait peut-être le temps de parler avant de sombrer.

--------------------------

Saut carpé pour me relever sans action
Attaque simple, visant le ventre du Capitaine avec la Tueuse de Mage
La petite plume de la Mort.

Alors, j'ai établi ma couche dans les charniers,
Au milieu des cercueils,
Où la Mort Noire tient le registre des trophées qu'elle a conquis.


Avatar du membre
Azra
Messages : 79
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 16:35

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Azra » sam. 20 févr. 2021 17:11

Ils s'engagèrent dans la bataille avec un temps de retard, de sorte qu'ils furent plus poussés vers un navire qu'ils ne le choisirent. Un beau bateau bleu aux voiles blanches, qui se retrouva abordé sur les deux flancs dans un choc terrible qui manqua de jeter tout le monde à terre !

Aussitôt, les flèches des soldats d'Ezak balayèrent le pont, semant la mort parmi les marins. Sans attendre, Azra, Daemon et Rendrak bondirent sur le pont ennemi ! Plusieurs soldats en armure légère attendaient de pied ferme, décidés à repousser l'envahisseur. De sous son masque, le nécromancien contempla ces mortels qui faisaient front avec, il faut bien l'admettre, un certain courage de prime abord. Mais ce courage pouvait-il résister à la vue de l'énorme liykor aux ossements de ténèbres qui venait de se laisser tomber devant eux ? D'une voix sombre, Azra déclama tout en abaissant son bâton vers eux :

« Le moment est venu de choisir votre destin... Nul ne peut entraver la marche de la Camarde, vous pouvez être avec nous dans la vie... ou dans la mort. Rendez-vous, ou vous subirez tous ce sort... »

Alors même qu'il parlait, Rendrak se positionna, bouclier en avant, pour protéger le flanc de son maître. Un ricanement sinistre filtrant à travers ses crocs de charbon tandis que son crochet jaillissait en avant pour frapper. Azra, de son côté, émit un torrent de ténèbres contre la cible la plus proche, laissant Daemon s'occuper des trois hommes de son côté.

(((Rendrak réalise une attaque simple sur un soldat (il a également sa capa RP de terreur, je sais pas si ça compte ici)
Azra : Souffle de Thimoros rang 3 sur un autre)))

Avatar du membre
Eldros Rougine
Messages : 47
Enregistré le : lun. 7 janv. 2019 14:57

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Eldros Rougine » sam. 20 févr. 2021 17:32

Derrière le bastingage j’aperçois juste les mâts grattant le ciel, les voiles claquant au vent et les projectiles filant au dessus de ma tête quand il ne se plantent pas dans le bois en provoquant un bruit mat. Les premiers cris de douleurs atteignent mes oreilles alors que le sang pourpre donne l’ordre aux moucheurs de faire feu. Quelques instant plus tard et l’ordre de s’accrocher est beuglé de gorges à gorges avant que les coques ne se touchent. Je me saisis du cordon qui maintient la voile du grand mat. Le choc est rude et fait tomber plus d’un tonneau mais les marins chevronnés s’en remettent rapidement pour jeter les grappins avant que les navires ne s’éloignent à nouveau. Les cordages s’envolent pour saisir le bois de la caraque Kendrane et se tendent jusqu’à leurs limites, menaçant de lâcher. Le temps se suspend, rythmé par le craquement du bois et des tresses.

« Echelles ! »

Beugle Haath, le second, alors que les cordes tiennent le coup, suivi de l’ordre tant attendu par l’équipage.

« A l’abordage ! »

Les hurlements de rage s’élèvent tandis que nous nous dressons hors du bastingage pour emprunter les passerelles, bondir sur le pont adverse ou se balancer au bout des cordes. Je me fraye un chemin jusqu’à la dunette pour atteindre la barre alors que la petite Sindel est en fâcheuse posture, je retiens un souffle méprisant. Elle ? Dangereuse ? Ridicule. J’ai d’autres préoccupation, le timonier : un homme rustre et patibulaire lâchant la barre pour brandir son arme d’un autre âge. Il lève sa massue de la main droite, laissant son flanc gauche ouvert. J’en profite, augmentant la cadence pour le prendre de vitesse, je lève mon bouclier, préservant le dessus de mon crâne d’un mauvais coup tout en cherchant à entailler sa cuisse gauche de mon sabre pour le déséquilibrer.

((Attaque simple sur la cuisse gauche du second ))

Avatar du membre
Daemon
Messages : 39
Enregistré le : mar. 1 janv. 2019 14:51

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Daemon » sam. 20 févr. 2021 20:13

Le Baliste vira brusquement de bord dans le sillage de la Laide des mers. Le pont s'inclina et Daemon agrippa le premier cordage venu pour ne pas glisser. Il comprit pourquoi les tonneaux à bord étaient si fermement ligotés...

Alors que les matelots s'affairaient à gonfler les voiles, Daemon resta dans son coin à attendre le prochain abordage. Déjà les voiles blanches s'alignaient face à eux et toute tentative pour les contourner devint impossible. Le temps n'était plus à la finesse et les deux bâtiments pirates se précipitèrent dans la bataille. Prenant pour cible le premier navire arrivant à leur porté, ils se placèrent chacun d'un bord pour le prendre en tenaille. Les marins sortirent d'épais cordages munis de grappins, qu'ils solidarisèrent avec les parties les plus solides du navire.

(Ils ne vont quand même pas faire ça...)

La Laide des mers se rapprocha, tandis que la proue dorée d'une caraque bleu se présentait entre eux. Des cris d'alarmes montèrent et l'ordre de s'accrocher ne tarda pas à tomber. Les grappins volèrent de chaque bord sur le navire Kendran, ravageant leur pont au passage, pour enfin trouver prise. Daemon vit avec effroi les amarres se tendre. Une violente secousse ébranla le navire et les coques se rencontrèrent ; accroché au gréement, le semi-elfe accusa les chocs successifs.

Alors que les hommes d'Ezak faisaient pleuvoir une pluie de flèche sur les kendrans, il rejoignit Azra et Rendrak qui s’apprêtaient à prendre part au combat.

« Cette fois-ci, je t'accompagne. »

Ils bondirent comme un seul homme sur le pont ennemi, déjà jonché de corps agonisants, et furent accueillis par cinq soldats en armes. Avec sa générosité habituelle, la liche leur proposa de se rendre s'ils ne voulaient pas mourir. Une lueur surnaturelle dans les yeux, Daemon leva une main dans leur direction, comme s'il voulait les attraper.

« Inutile, nous ne sommes pas là pour faire des prisonniers... Les trois de droite sont à moi. »


(((Utilisation du sort : Hallucination collective, rang 4 ; sur les kendrans qui ne sont pas attaqués par Azra et Rendrak.)))
Modifié en dernier par Daemon le mer. 24 févr. 2021 13:38, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Ezak
Messages : 29
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Ezak » dim. 21 févr. 2021 15:30

Notre navire se rapprochai dangereusement d’un navire Kendran. Les grappins furent lancés par les matelots, et ils agrippèrent le bateau ennemi qui s’était fait cerner pas nos véhicules marins. / À mes côtés, mes archers faisaient pleuvoir des flèches sur le pont ennemi. Bien guidées, elles clairsemèrent les rangs des ennemis qui s’écroulaient régulièrement dans des cris qui auraient pu paraître atroces pour une âme qui n’avait pas l’habitude de convoyer avec la mort. Alerte, les yeux rivés sur le pont ennemi, je vis un marin se diriger vers l’un des grappins pour tenter de le sectionner. Le bougre, qui devait avoir une foi infaillible en ses dieux, courrait à travers les flèches lancées par ma troupe. Mais moi, les dieux, je leur crachais à la face.

D’un coup, d’un seul, je me redressai et je lançai ma lance qui transperça l’homme. Le coup fut si puissant, si précis, que l’empalé, touché à la poitrine, parcouru à rebours le chemin qu’il s’était empressé d’entreprendre. La voie était déjà bien dégagée, pour mes alliés, la famille Azrael, ou peu importe le nom qu’ils se donnaient, qui s’était élancée sur le pont adverse pour faire face à une main d’individus.

Du coin de l’œil j’aperçus l’elfe grise qui était apparu, comme à son habitude, soudainement. Mais elle s’écrasa lamentablement contre la barre du navire.

( Justice !)

Quelle entrée en matière pitoyable. Voilà donc ce que la grisaille, envoyée de Xenaïr, était venu superviser ; la solidité du bois de ce navire. Malheur ne lui était pas encore assez arrivé à cette garce. Je détournai mon regard de la scène. Après tout, elle ne comptait pas vraiment.

Je me décidai à passer à l’action et je lançai mon ordre :

« Cessez les tirs ! Tirez vos épées. »

Je quittai la dernière ligne pour me placer à la tête de mes hommes et nous nous élançâmes sur le pont ennemi.

Avatar du membre
Mikkah-El Sôdehbek
Messages : 25
Enregistré le : sam. 2 mars 2019 14:11

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Mikkah-El Sôdehbek » mar. 23 févr. 2021 20:57

(Tu verras, Siliwiih, un jour ils seront tous à mes pieds.)

Tes yeux fixaient l'horizon où se dessinait toujours plus précisément la coque du navire kendran sur lequel les deux capitaines avaient jeté leur dévolu. L'impact était attendu d'une seconde à l'autre, mais tu continuais d'égrener des accords sur ton luth, en même temps que tu fredonnais la mélodie encore approximative de ton ode à tes compagnons. Puis les trois coques se rencontrèrent brutalement et ton dos s'arqua, ton visage aperçut le ciel, mais tu tins ferme sur tes deux jambes et tu rajustas ton regard sur votre objectif. Du coin de l’œil, la figure de Silmeria - que tu avais souhaité garder dans ton champs de vision - disparu et réapparu presque au même moment sur le pont du navire adverse. Mais pas exactement au bon endroit. Tes lèvres se soulevèrent dans un rictus moqueur.

(Après le garzok démâteur, la Sindel qui prend la barre.)

Mais tu n'eus pas le temps de voir comment tourner la phrase pour la rendre sonnante que dix kendrans débarquèrent sur ton navire. N'étiez-vous pas censés débarquer sur le leur ? Ton visage redevint sérieux, aussi sérieuse qu'était ta position dans ce combat qui s'annonçait : avec le luth encore contre ton ventre, tu n'aurais jamais le temps de le faire passer dans ton dos et dégainer ton sabre et si tu gardais l'instrument comme il était, ce serait plus que malaisé de manier l'arme. Il te restait l'option de fuite.

Pris d'une soudaine inspiration, tu resserras ta prise de ta main gauche pour accentuer la tension des cordes puis ton pouce droit commença à gratter de bas en haut et inversement en faisant trembler toutes les cordes. C'était répétitif, mais engagé. Tu n'étais même pas sûr de ce que tu faisais à part que tu faisais vibrer tout ton instrument et ton corps avec lui. Cette répétition saccadée de notes qui résonnaient de plus en plus fortement dans tes oreilles te semblaient arrêter le temps. Tu voyais comme au ralenti les kendrans avec le fer de leurs armes au clair et les yeux fixés sur toi. Tu envisageais tes forces et tes faiblesses. Des idées te traversèrent l'esprit. Subitement, tu crus voir l'air bouger tout autour de toi. Pris de surprise, ton état de concentration se brisa comme une bulle. Tu tournas immédiatement les talons pour t'enfuir à l'autre bout du navire. Ce faisant, tu enlevas la sangle de ton luth d'autour ton cou et dégainas ton sabre. Tu pus alors te retourner à nouveau, prêt à faire face à tes adversaires - et espérant qu'ils ne t'avaient pas tous pris en chasse.

(Hrp : 1ère tentative d'apprentissage de l'OEil du Cyclone ; tentative de fuite pour semer les soldats adverses)
Mikkah - Voleur Haffiz

Multi : Kay de Kallah

Avatar du membre
TheGentleMad
Messages : 123
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 10:38
Localisation : Vers Omyre

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par TheGentleMad » mar. 23 févr. 2021 20:58

-----K-----


Si Kurgoth était prêt au combat, il n'avait pas pensé à la secousse lorsque les navires commenceraient à tracter celui à capturer. Ainsi pris au dépourvu lorsque cela arriva, le barbare se laissa tomber au sol en agrippant le bastingage, cherchant à tout prix à éviter de passer par-dessus bord. Tandis qu'il se relevait l'équipage autour de lui se précipitait déjà à l'assaut et, jetant un regard alentour, il remarqua Silmeria qui semblait aux prises avec le capitaine. Si le garzok songea un instant la rejoindre, puisqu'elle semblait en difficulté, son attention fut attirée par un cri rageur bien plus proche. Il remarqua alors une dizaine de soldats kendrans arrivant sur lui par la voie des airs, suspendus à des cordes. Le chevalier comprit instantanément qu'il devait profiter de cette position de vulnérabilité qui était la leur s'il voulait se débarrasser d'un maximum d'entre eux avant de se faire submerger. Ainsi, en une fraction de seconde, il trouva comment éliminer un maximum d'entre eux avant même qu'ils ne posent une botte sur la Laide. L'idée était simple : profiter que leur garde était grande ouverte, puisqu'ils tenaient la corde pour les attaquer. Blessés, ils lâcheraient leur corde de douleur et finiraient noyés dans les flots, si ce n'était pas dévorés par les créatures de Pérailhon ou écrasés entre les coques des navires qui roulaient l'une contre l'autre en suivant la houle. Ainsi, le prêtre de Thimoros mit un pied sur le bastingage et, tout en glorifiant son dieu tutélaire à pleins poumons, fit un grand mouvement de sa kitranche pour atteindre un maximum d'humains.

"Pour Thimoros et Oaxaca !"

[HRP: moissonnage rang4 pour blesser 4 ennemis afin qu'ils lâchent leurs cordes et tombent à l'eau.]
285mots

Avatar du membre
Cromax
Messages : 192
Enregistré le : mar. 26 déc. 2017 20:51

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Cromax » mer. 24 févr. 2021 14:00

La Fin d’une Ere
(Groupe Omyrien)




Sur la Timonerie de l’Azurion, les pions se mettaient en place. Silmeria, armée de sa dague meurtrière, parvint à toucher le capitaine adverse en plein ventre. La lame d’esprit ne laissa aucune blessure apparente, aucune gerbe de sang ne sortit de la plaie. Impossible donc d’en mesurer la gravité, interne au corps du capitaine. Il ne s’en laissa pas émouvoir pour autant : grimaçant sous le coup, il porta à son tour une attaque double de ses lames sur la frêle Silmeria. Sans l’ombre d’une once de pitié. L’agile elfe grise parvint néanmoins à esquiver la double attaque sans se faire menacer, arrachant un grognement de frustration au capitaine.

À leurs côtés, Eldros et le Second adverse commençaient eux aussi une danse combattive. L’attaque du jeune servant de Phaïtos fut vite, mais imprécise, et la lame passa à côté de la jambe du monstrueux ennemi humain auquel il s’était attaqué. Monstrueux humain qui laissa un coup de massue partir à pleine vitesse. L’arme percuta le ventre d’Eldros, esquivant la protection du bouclier, lui coupant le souffle sur le coup. Un douleur saillante, mais pas trop grave, lui bousilla l’intestin, irradiant dans tout son torse. Rien de mortel, ou d’incapacitant, mais il ferait mieux de prêter attention à son bidou pour le reste du combat.

Sur le pont de l’Azurion, le combat entre les deux équipages faisait rage. Les hommes d’Ezak avaient débarqué, suivant les marins de la Baliste pour entrer en conflit avec les marins et soldats kendrans. Parmi eux, Rendrak le terrible jouait de son crochet pour mettre à mal un des cinq marins qui leur faisaient face. Impressionné par la créature, le kendran ne vit pas venir le coup de l’arme vicieuse du squelette, qui lui perfora le flanc. Une blessure plutôt moche, quoique non létale pour l’instant. Le marin rendit coup pour coup à la créature d’os. Avec moins de précision cependant : son sabre ne toucha guère. À son côté, son maître maniait la magie d’ombre avec précision. Un souffle noir sortit de sa paume pour aller frapper l’un des marins. La magie sombre pénétra son être, le faisant choir en arrière. L’horreur se lisait sur son visage : bien qu’il ne soit pas mort, ses tissus semblaient altérés par le pouvoir sombre. Incapable de se relever, il entreprit une longue agonie qui ne trouverait de fin que si l’on achevait son corps meurtris. Ils n’avaient visiblement pas trop envie de se rendre sans combattre. Surtout face à un manieur de fluides sombres.

À côté d’Azra, Daemon devait gérer seul trois ennemis. Et il se débrouilla plutôt bien pour les contrôler de sa magie psychique puissante. Un investissement en mana important, mais pour un effet des plus bluffant : Les trois hommes semblèrent pénétrer un vrai cauchemar, les faisant tous trois reculer sauvagement en arrière, le regard terrifié, la bouche ouverte dans un cri muet et une grimace de terreur. Daemon était le scénariste de leurs visions, il décidait désormais ce qu’ils verraient pendant deux tours complets de combat. De quoi œuvrer à leur décès futur avec entrain.

Toujours sur le pont de l’Azurion, Ezak venait de débarquer. Ses hommes étaient occupés par leurs propres combats et adversaires, d’où se dégagèrent trois soldats kendrans vêtus de cuir clair, armés d’épées courtes ou de masses de fer. Ils se préparèrent tous trois à attaquer de concert l’Elite de guerre lié à Crean Lorener, sans l’ombre d’une hésitation. La haine qu’ils vouaient aux créatures et servants d’Omyre aveuglait tout autre jugement.


Autre navire, autre mœurs : l’assaut des kendrans contre la Laide se fit aussi remarquer. L’équipage du navire de Silmeria, ainsi que son capitaine, défendirent leur bâtiment avec ferveur. Sur le même pont, Kurgoth et Mikkah faisaient face à pas moins de dix marins de l’Azurion. La frappe terrible du garzok en vue de les écrémer fit mouche. Sa hache trancha les chairs d’un coup latéral. Quatre marins churent sur le pont (et non dans l’eau), blessés gravement. Les six autres s’approchèrent, les dépassant, afin de protéger leurs frères durement meurtris. C’est à cet instant que Mikkah tenta de les malmener d’un sort d’air qu’il ne maîtrisait pas. Et ça se vit, hélas : la magie ne pulsa pas hors de son corps, l’air resta calme. Constatant son échec, le jeune hafiz fit plusieurs pas en arrière pour se défaire de ses adversaires. Aucun ne le suivit, voyant sans doute en l’orque une menace plus grande. Mais du coup Kurgoth était menacé, et se faisaient à moitié entourer par les assaillants. Trois lui faisaient face, et trois autres le contournèrent pour le prendre de revers. Trois attaques de face partirent vers lui. La première toucha, mais le pouvoir précieux de l’armure qu’il portait empêcha toute blessure de se faire sur son torse. La seconda attaque partit vers ses jambes, toucha également, et plus salement cette fois : une précision remarquable parvint à passer dans l’interstice de ses jambières lourdes. La blessure n’était pas si grave que ça, cependant : le sang commençait à couler le long de sa cuisse, mais rien qui ne l’empêchait de combattre. (oui, c’était une réussite critique de sa part). La troisième et dernière attaque de ce tour fut lancée, mais ne toucha jamais, évitée par l’orque combattant. Sa situation n’était pas enviable, cependant : entouré par six ennemis, il pourrait prendre cher très prochainement. Il allait avoir besoin de toutes ses forces, sa vaillance, et de toute l’aide possible à proximité…



[HJ : Résumé des blessures :
Eldros : Blessure légère au ventre.
Kurgoth : blessure légère à la cuisse droite.

Résumé des situations :
Capitaine et second encore en vie contre Silmeria et Eldros.
4 marins contre Daemon et Azra. (dont 3 sous hallu)
3 marins contre Ezak.
6 marins contre Kurgoth, 4 autres gravement blessés derrière.

Mikkah : apprentissage non validé pour le moment. Veille à bien respecter les phases décrites dans la règle.

XP : Distribués à la fin du combat)]

Avatar du membre
Ezak
Messages : 29
Enregistré le : mar. 22 déc. 2020 06:18

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Ezak » mer. 24 févr. 2021 16:18

Mes hommes s’étaient élancés avec rage vers leurs ennemis, allant prêter main forte à ceux de la Baliste. Leurs attitudes contrastaient avec celles de l’équipage. Pas de cri, pas de fureur, ils firent ça avec un certains contrôle. Ils adoptaient mon comportement, ils étaient à mon image. Gardiens de l’ordre. Ce que ces pirates et tous ces clébards d’Omyre méconnaissaient avec tant de soin. De la mêlée, trois hommes s’extirpèrent pour me faire face, le visage mangé par la rage. Ils jetaient sur moi des yeux révulsés de haine, ne reconnaissant pas en moi le compatriote que j’étais.

Le regard froid, je les jaugeai.

(Trois marins. Seulement ?)

J’allais n’en faire qu’une bouchée. Vous dites : vantardise ? Je réponds : confiance. Comme pour le combat avec les Ynoriens mené précédemment, je m’étais dressé face à mes adversaires kendrans sans haine, aucune. Je me répétais sans doute, mais il n’y avait rien d’honorable à combattre son sang. Cependant, malgré la fausse hauteur d’esprit que je m’étais attribué, je ressentis tout de même un léger frétillement dans mes entrailles. Mon envie de sang réprimé se frayait un chemin dans mes membres pour y disséminer l’adrénaline du combat qui commençait à faire frétiller mes membres. Il était vrai que j’avais un problème à régler avec cette partie de mon héritage génétique. Celle qui était le plus proche de moi pourtant.

Là était le paradoxe Ezak d’Arkasse. Elevé en Ynorie, à la Kendranne, dans une famille qui avait été rejeté par la patrie qui l’avait vu s’élever. Je crois qu’à ce moment, me revînt l’image du roi, celle de mon père, en somme celle de ces figures paternelles qui avaient échoué avec leurs progénitures, à défaut d’avoir été des enfants. Soudainement je retrouvai ma violence naturelle. J’allais les démantibuler.
Sans hésitation, je m’élançai au-devant du danger, avec la ferme intention de faire disparaitre cette haine du regard de mes adversaires. Ils devaient me craindre.


[HJ : Utilisation de la CC Enchainement brutale, Rang 4.]

Avatar du membre
Eldros Rougine
Messages : 47
Enregistré le : lun. 7 janv. 2019 14:57

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Eldros Rougine » mer. 24 févr. 2021 17:55

Mon attaque échoue, comment puis-je rater une cuisse aussi épaisse ? Ce gros sac serait-il plus agile qu’un serpent ? Lui en tout cas ne me manque pas et je sens son arme percuter mon ventre, brisant mon souffle alors que je sens l’arôme biliaire de mon estomac remonter dans ma bouche. Un jeu de jambe agile me permet de garder l’équilibre et de darder mon regard haineux vers l’homme patibulaire qui a osé me porter ce coup. Je laisse le loisir à ma part d’ombre de m’envahir à nouveau, invitant cette pulsion malsaine à se manifester. La magie réagit pour protéger son armure de chair lui permettant de causer souffrance et désolation; moi. Don de Phaïtos offert au mortel qui a juré de servir, s’attaquant à l’insignifiant marin qui se dresse sur ma route. Je dresse ma main, libérant le fluide obscure qui s’est accumulé sur ma peau et qui s’élance au visage patibulaire de mon adversaire.

(( lancement du sort souffle de Thimoros : rang 1))

Avatar du membre
Azra
Messages : 79
Enregistré le : dim. 6 janv. 2019 16:35

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Azra » mer. 24 févr. 2021 19:49

Tout se passa comme prévu. C'était presque trop beau ! Rendrak blessa durement son adversaire et celui qu'avait touché Azra tomba à terre, agonisant. Les trois qui faisaient face à Daemon semblèrent soudain perdus, comme en proie à des visions étranges et terrifiantes. Ainsi, le semi-elfe apprenait vraiment à manipuler les esprits des vivants ? Décidément, à eux deux il n'y avait pas grand chose qui soit hors de contrôle !

Comme son adversaire était hors de combat, et Rendrak clairement pas en danger, le nécromancien tira sa dague et se glissa derrière un des hommes tremblant pour lui trancher la gorge. Sa dague avait faim d'âmes...

(((Rendrak : nouvelle attaque simple sur son adversaire, en visant la tête.
Azra : Tente de trancher la gorge d'un des hommes sous l'emprise de l'hallucination collective)))

Avatar du membre
Silmeria
Messages : 140
Enregistré le : sam. 5 janv. 2019 11:39

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Silmeria » jeu. 25 févr. 2021 01:07

La brise marine enivrait ses sens. Tout semblait en apesanteur, suspendu dans le temps et se mouvant avec une lenteur effarante. Silmeria parvint à se glisser entre les assauts du Capitaine. Le chuintement du métal de son sabre fendant l'air, le grincement du navire ainsi tracté hors du combat naval, tout avait une saveur inexplicable. La fièvre du combat était montée si haut que Silmeria en ressentait toute l'ivresse. Elle s'était presque élancée contre le Capitaine, comme deux amants qui se retrouvaient après des mois partis en mer, mais sous sa main, une caresse bien plus cruelle s'était lovée. La Tueuse de Mage s'était enfoncée jusqu'à la garde dans le ventre du Capitaine, elle avait dévoré son armure, sa peau, ses muscles et ses entrailles avec un appétit égal et lorsqu'elle se retira subitement, la magie avait dissimulé la blessure. Silmeria avait pu sentir son adversaire, un mélange de cuir et de sueur aux embruns du large. C'en était presque intime mais cette danse prenait des allures bien funestes. La Tueuse de Mage était une lame bien cruelle, empêchant ses victimes d'estimer la gravité de la blessure et rendant les soins orchestrés par les chirurgiens très fastidieux.

Sans attendre et malgré la douleur ressentie, le vieux loup de mer attaqua par deux fois, mais Silmeria évita les assauts d'une grande violence. Elle s'était reculée de quelques pas dans la manœuvre et le vit grimacer de colère. La Sindel était accoutumée aux réactions d'adversaires massifs et lourds, elle en avait affronté plus qu'à son tour et nombre d'entre eux enrageaient de ne pas toucher la petite Plume d'Omyre.

Elle lui adressait un regard dénué d'émotion, pointant sa lame vers lui, soupirant légèrement, elle observait le Capitaine de haut en bas et lui dit :

" Ton navire est ferré hors du combat, bientôt les deux équipages de nos bâtiments auront tué tout ton équipage... "

Derrière eux, le combat faisait rage, des marins tombaient raides frappés par la mort des fluides d'Ombre, d'autres succombaient sous des débauches de flèches lancée d'un pont à l'autre, certains hommes blessés ou hantés tenaient leur tête entre leurs mains et hurlaient de peur. La Plume Noire baissa doucement sa lame, prête à enclencher un second assaut sur le Capitaine blessé, mais avant, elle ajouta :

" En tant que Capitaine, tu ne pourras pas en réchapper, mais je peux t'accorder deux chaloupes pour tes matelots, ils ne me sauront d'aucune utilité... "

Silmeria lui offrait une chance de ne pas sacrifier tout son équipage, à dire vrai, il ne lui fallait que le Capitaine et sa suite, son second et les contremaîtres et quartier-maître. Le reste des hommes engagés à son bord ne détenaient pas les informations qui pourraient intéresser les mercenaires. Il n'était pas nécessaire de les voir mourir pour une aussi piètre cause que celle de l'honneur d'avoir périt sur ce champ de bataille. Silmeria avait toujours été intriguée par la notion de l'honneur des hommes et des guerriers, cette petite étincelle insaisissable était pour les soldats un véritable joyau, trésor de toute une vie et ils étaient prêts à tuer et mourir pour que cette étincelle pétille devant leurs yeux au moment du trépas.

Elle se doutait bien qu'il ne répondrait pas favorablement à sa demande, ils étaient venus de trop loin et la fièvre de la guerre avait inondé son cerveau d'émotion et d'adrénaline, seul son cerveau reptilien fonctionnait et celui-ci n'avait cure des propositions de la Sindel. Alors pour lui donner une raison supplémentaire de se rendre, elle fléchit doucement les genoux en avant, prête à user de toute sa célérité pour fondre entre ses assauts et lui asséner une nouvelle attaque. Si sa raison refusait d'écouter son conseil, peut-être qu'un second coup dans les entrailles aurait raison de sa vigueur et le forcerait à rendre les armes.


------------------------------------------------

Attaque simple - Tueuse de Mage - dans le ventre / bas ventre.
La petite plume de la Mort.

Alors, j'ai établi ma couche dans les charniers,
Au milieu des cercueils,
Où la Mort Noire tient le registre des trophées qu'elle a conquis.


Avatar du membre
Daemon
Messages : 39
Enregistré le : mar. 1 janv. 2019 14:51

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par Daemon » jeu. 25 févr. 2021 02:15

La main tendue vers ses ennemis, Daemon referma brusquement le poing.

Par ce geste théâtral, comme un chef d'orchestre interrompant subitement sa symphonie, de la bataille, les cris de rage et de douleur cessèrent. Un silence singulier s’installa, accompagné par le lent clapotis de l'eau sur la coque du navire... Les kendrans voulurent regarder autour d'eux, interloqués, sans y parvenir... Ils ne pouvaient pas quitter des yeux le semi-elfe, qui inclina légèrement la tête et se fendit d'un sourire.

Alors, comme une explosion lointaine, une grande lumière les aveugla et le monde s'embrasa. Le ciel devint un crépuscule rougeoyant, grondant de tourbillons incandescents, de vents infernaux chargés de flocons de feu et de cendre. L'océan entra en ébullition et se déchaîna en vagues implacables, soulevées par des colonnes de vapeurs ardentes. Les trois kendrans reculèrent sauvagement en arrière, terrifiés et hurlant de panique. Daemon se mua en une ombre gigantesque, et dit :

« Bienvenue en enfer... »

Des eaux noires jaillirent alors d'innombrables tentacules qui se saisirent des malheureux, et broyèrent et transpercèrent leurs corps chétifs...


Le regard perdu dans le vide, Daemon s'appliquait à la construction de cet enfer sur mesure. Il fit quelques pas en direction des soldats figées dans une expression de terreur et dégaina nonchalamment. Sans perdre sa concentration, il s'adressa à Azra qui venait de terrasser son ennemi d'un sortilège d'ombre.

« Finissons en rapidement, j'ai besoin de repos... »

Sa lame à l'horizontal, il opta pour la décapitation.


(((Attaque simple sur un adversaire, visant le cou.)))

Avatar du membre
TheGentleMad
Messages : 123
Enregistré le : jeu. 30 août 2018 10:38
Localisation : Vers Omyre

Re: L'Azurion (Navire d'Event - X3)

Message par TheGentleMad » jeu. 25 févr. 2021 11:36

-----K-----


Le coup monumental du garzok atteignit ses cibles, mais celles-ci, emportées par leur élan, s'écrasèrent sur leur agresseur qui dut reculer de quelques pas pour encaisser l'impact sans se faire renverser. Mais dès qu'il fut à nouveau stables sur ses appuis, Kurgoth dut faire face à trois nouveau soldats, venant de s'interposer en lui et leurs quatre frères d'armes blessés et élançant déjà leurs lames dans sa direction. La première, trop rapide pour être esquivée, vint glisser heureusement glisser contre l'antre de Balmor. Le chevalier parvint cependant à éviter in extremis la seconde, en direction sa gorge, en reculant d'un pas de plus. C'est alors qu'il remarqua, du coin du maigre champ de vision offert par sa visière fermée, trois silhouettes le contourner. Cette courte distraction permit au troisième assaillant d'ajuster son coup pour contourner son armure et l'atteindre à la cuisse.

Le choc thermique de l'acier froid contre la chair irriguée par le sang bouillonnant fut pour le barbare quelque chose d'excitant, presque jouissif. Alors qu'une terrible grimace sadique se dessina sous la visière de son casque, les yeux du crâne malsain pendant à son cou s'illuminèrent. Dix ennemis face à lui seul, cela ne pouvait être qu'un test de Thimoros lui-même. Après sa rencontre avec Khynt, le prêtre du dieu sombre s'était promis de ne plus jamais être faible à nouveau. Sa divinité tutélaire l'avait certainement entendu et lui envoyait à présent de quoi tester sa volonté et sa détermination. Échouer à cet instant n'était alors même pas concevable pour le barbare sur le point d'entrer dans une exaltation meurtrière. Préparant son prochain coup, il grogna à travers son armet:

"Pas... De... PRISONNIERS!"

Resserrant sa prise sur son arme, il pivota , effectuant un tour complet sur lui même en un instant, avec la ferme intention de faucher en coup les trois misérables osant essayer de le prendre à revers ainsi que celui qui l'avait blessé.

[HRP: moissonnage rang4 pour toucher les 3 ennemis dans son dos et terminer le coup en touchant celui qui vient de le blesser.]
340mots

Répondre

Retourner vers « Voyages maritimes »