Spark (Woran tigré, mêlée)

Répondre
Avatar du membre
Spark
Messages : 1
Enregistré le : dim. 21 févr. 2021 17:38

Spark (Woran tigré, mêlée)

Message par Spark » lun. 22 févr. 2021 23:38

Spark


Image


Nom : Spark
Race et ethnie : Woran tigré
Caractéristiques raciales :
  • Crocs et griffes : il est doté d'une dentition faite pour déchirer la chair, et de griffes lui permettant d’attraper ses proies, de grimper aux arbres, de creuser ou encore d’arracher l'écorce des arbres
  • Grande force : véritable force de la nature, il est capable d'exploits pour tous les domaines utilisant la force brute
  • "Animal" : il est souvent associé à un animal, et est donc généralement mal perçu par les autres espèces pensantes
Âge : 39 ans
Classe de départ : Mêlée


Description physique et de la personnalité :

Le premier détail qui vous marque quand vous rencontrez Spark n’en est justement pas un : une puissance sourde, évidente, implacable se dégage de tout son être. Sa taille de deux mètres, commune parmi les membres de sa race, suffit à dominer la majorité des autres peuples ; ses larges muscles se dessinent sous le regard malgré l’épaisse fourrure orange foncé qui recouvre l’ensemble de son corps de la tête à la queue, à l’exception de son torse crème et de fines rayures noires qui ne semblent exister que pour mieux souligner l’aisance et l’agilité de ses mouvements. Ses crocs acérés d’une dizaine de centimètres et ses griffes sombres, brillant comme l’Olath, n’aident pas à le rendre plus engageant. Les vêtements simples et souvent déchirés qu’il porte afin de masquer ses nombreuses cicatrices non plus.

Seuls ses yeux, vifs et d’un regard bleu intense, le distinguent d’un vulgaire animal sauvage en laissant transparaître sa curiosité naturelle et son don d’observation façonné par une enfance vécue dans la jungle. C’est d’ailleurs à cette seconde impression qu’il faut se fier : hormis la violence inhérente à la chasse ou aux fins de soirées rendues confuses par l’alcool de racines macérées, le tempérament de Spark alterne entre l’enthousiasme typique des adolescents s’apprêtant à devenir des adultes et des périodes de rêveries lors desquelles il reste totalement hermétique au monde qui l’entoure. Cependant ces épisodes introspectifs s’éternisent rarement et il retrouve alors sa joie de vivre et son impertinence habituelles.


Biographie générale :

Bla’indim Sparka, de son nom complet, est né au cœur de la jungle dense de l’Ile Interdite, au large du royaume de Kers. Ce jour-là, alors que le volcan maudit surplombant l’île grondait et faisait craindre le pire, sa mère Bla’indi donna la vie à une portée de quatre petits worans : une femelle et trois mâles. La première à voir le jour fût sa sœur, Lekaa, à la fourrure d’un blanc duveteux. Suivirent ses frères ainés, Hankari et Sahasi, d’un gabarit impressionnant pour des nouveaux nés. Spark arriva au monde le dernier mais rejoignit vite ses frères et sœurs pour son premier repas.

Commença alors une époque heureuse – bien que stricte – rythmée par les leçons de leur père Jhalam et les affrontements entre les jeunes du clan. Les deux leur seraient utiles pour survivre à leur environnement hostile et réussir honorablement leur vie d’adulte. Ainsi leur force déjà prometteuse, leur résistance et leurs réflexes se développaient en parallèle de leurs valeurs et de leur connaissance des codes nécessaires à intégrer pour évoluer harmonieusement dans la communauté. Jhalam enseigna également à ses enfants des bases solides de langue commune. Plus jeune, il avait vécu à Kers et sa maîtrise de la langue, sans être parfaite, suffisait amplement pour échanger avec les autres habitants de ce monde.

Puis un jour, Lekaa fût séparée de ses frères pour recevoir son éducation spécifique de femelle. Même si Spark savait depuis longtemps que son clan était matriarcal, c’était la première fois que cela le touchait d’aussi près. Sans sa sœur avec qui il avait toujours partagé une relation très complice, il n’y aurait plus de répit aux joutes martiales imposées par ses frères. Il ne craignait pas le combat, il prenait même du plaisir à élaborer des tactiques favorisant son sens aigu du déplacement avant d’attaquer subitement ses adversaires. Mais ses frères, devenus deux des plus grands et imposants worans de la tribu, préféraient eux miser sur leur force brute tout en s’alliant contre lui.

Cet événement présageait surtout la fin prochaine de son adolescence et le Passage qui l’attendait la veille du prochain solstice d’été, étape décisive pour s’établir en tant qu’adulte. Il était impatient de vivre cette journée, tout en ressentant une appréhension légitime de l’échec. L’aube fatidique arrivée, neuf autres participants l’entouraient, dont Lekaa, Hankari et Sahasi. Lui se dressait sur le poteau qu’une prêtresse d’Utu lui avait attitré pour l’épreuve, confiant en son équilibre et sa concentration, soulagé de ne plus avoir à attendre. Pourtant le crépuscule venu, seuls Spark et sa sœur ne comptaient plus parmi les huit ombres perchées découpant l’horizon.

L’année suivante lui parût l’une des plus longues de son existence, vécue sous les moqueries de ses anciens camarades, désormais adultes reconnus. Ces mots, injustifiés à ses yeux, l’ont rendu plus déterminé que jamais pour réussir cette épreuve lors du prochain solstice. Cette fois, il ne laisserait pas passer sa chance !


Croyances :

Spark est un fervent croyant et il honore Utu au quotidien, en le priant et le remerciant fréquemment. Il admire autant son savoir infini que la force de vie qu’il est capable d’insuffler à ceux qui le suivent. Bien que fidèle convaincu, il n’est pas membre du culte de son clan, activité traditionnellement interdite aux mâles dans les communautés woranes.

Il sait que les autres races vénèrent des divinités différentes mais ne connaît rien à leur sujet.


Compétence/Sort de combat de départ :

Morsure féroce : le combattant saute sur sa cible et mord une partie non couverte de son corps pour en abîmer violemment la chair. Pas de jet de blessure.
  • Rang 1 : 10% d’infliger une blessure grave. Sinon blessure légère


Objets de Départ :
  • Petit élixir d’énergie (rend 5PE)
  • Petite potion de soin (soigne une estafilade bénigne)
  • Manchettes en laine rembourrée (protection pour les bras, mauvaise qualité)

Répondre

Retourner vers « Nouveaux arrivants »