Huyïn

Répondre
Avatar du membre
Gamemaster8
Messages : 1173
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 14:38

Huyïn

Message par Gamemaster8 » mer. 6 nov. 2019 03:45

Présentation
Huyïn

Image

Âge : 62 ans
Race et ethnie : Woran sombre
Traits raciaux :
  • Crocs et griffes : Ils sont dotés d'une dentition faite pour arracher la chair, et de griffes leur permettant toutes sortes de choses.
  • Vision nocturne : Capacité de voir de nuit, à la lueur des étoiles et de la lune, comme en plein jour.
  • "Animal" : Ils sont souvent associés à des animaux, et sont donc généralement mal perçus par les autres espèces pensantes.

Description physique et de la personnalité :

Une silhouette svelte atteignant le mètre quatre-vingt sans compter les oreilles, et dotée d'une queue d'environ cinquante centimètres de long. L'ensemble est couvert d'une fourrure ton gris-noir, masquant une musculature liée à sa vie dans les arbres.
Un visage félin remarquable, doté d'une fourrure plus claire ornant ses traits de son front à sa lèvre inférieure, en n'épargnant qu'une large zone sur l'arête de son nez, le creux des joues et le menton. Quelques rayures noires ornent son front, ses tempes et pommettes ainsi que ses yeux. Les iris entre vert pâle et gris, à pupille verticale ou légèrement arrondie, contrastent de façon saisissante avec le fond de ses yeux. Une crinière raide aussi sombre que sa tache nasale est portée assez longue pour atteindre le milieu des omoplates et est peignée de façon à encadrer et mettre son minois en valeur.
D'impressionnantes griffes noires ornent ses pieds et sa main droite, mais pas la gauche où elles apparaissent taillées avec soin.
Au quotidien, il privilégie les tenues de tissu robuste de coloris brun réhaussé de fils plus clairs voire dorés. Sobre mais faisant plus propre et élégant que le quidam moyen.

S'il n'est pas un géant, sa grande taille le fait quand même remarquer. Sa gestuelle est franche et assurée, typique d'un prédateur en terrain conquis. Alliée à une difficulté certaine à lire la moindre expression sur son visage de tigre, cette attitude lui donne un côté charismatique et intriguant.
Se revendiquant artiste, il est en quête de la maîtrise incontestée de la musique ainsi que de la mélodie si parfaite que nul, pas même ceux d'essence divine, n'y resterait insensible.
Volontaire et ambitieux, il est capable d'une grande discrétion et d'une patience remarquable pour minimiser les accrocs possibles dans le déroulement de ses projets. Conforter les gens dans l'idée qu'il n'est guère plus qu'un bête animal dressé avant de les humilier sans pitié à la vue de tous fait partie de ses petits plaisirs. Très critique, il a un avis particulièrement tranché sur ceux qu'il estime faibles, couards ou suffisamment serviles pour se cacher dans les jupons des autres.
A contrario, il éprouve de l'intérêt pour les personnalités fortes voire complexes et les personnes de pouvoir. Cela tourne à la fascination pour celles faisant fièrement face à l'adversité et aux quolibets. Sa curiosité le pousse à voir jusqu'où elles vont aller avant de s'en lasser quand elles finissent inévitablement par se reposer sur leurs lauriers.

Biographie générale :

Ce tigreau est né au sein d'une petite meute d'une quinzaine d'individus dans la Forêt sombre en Nosvéris. S'il est bon élève concernant toute leçon donnée par ses pairs, il n'en reste pas moins un des plus distraits du groupe, ayant toujours une pensée le retenant dans sa tache. En grandissant, cette petite gêne prend corps sous la forme d'une vaste question : Pourquoi ? Pourquoi, woran sombre comme ses frères et soeurs, se sent-il si maladroit avec un arc ? Pourquoi, contrairement à ses aînés, sent-il son regard perpétuellement attiré au-delà des arbres du territoire ? Pourquoi imiter les sons du vent entre ses crocs ou les battements de son coeur sur une surface est considéré avec désapprobation par les siens ?

Ses interrogations disparaissent avec l'âge. Pas parce qu'il n'y pense plus, mais il ne les partage plus et tente d'y répondre par ses propres moyens tout en faisant au mieux pour faire ce que les siens attendent de lui. Préserver l'équilibre entre le nombre de proies et les prédateurs, veiller à briser la glace épaisse recouvrant un point d'eau en hiver, rabattre les animaux prêts à se reproduire auprès de possibles partenaires.

C'est à l'occasion de cette tâche que le jeune tigre met accidentellement un premier pied hors du territoire, pourchassant une proie décidée à faire le contraire de ce qu'il en attend. Quand il s'en rend compte, il s'est suffisamment éloigné au cœur de la forêt pour n'en rien reconnaitre et s'y perd. Sa situation des plus cocasses attire l'attention d'un être particulier : un sylphe, s'amusant à secouer les branches des arbres et les buissons pour leurrer le félin dans leur direction ou au contraire. Une poignée d'heures plus tard, l'être de vent est si reconnaissant pour ce divertissement qu'il permet au tigre curieux de regagner les siens. Par la suite, le grand tigreau continue à se perdre accidentellement pour retrouver cette créature insaisissable et capable de sons que sa tribu n'approuve pas.

Jouer avec la créature et chercher à imiter ses sons et sa capacité à manier l'air lui fait un jour découvrir qu'il en a réellement la possibilité, chose qu'il cache aux siens en comprenant être le seul en possession de cette faculté. Cette particularité le fait se rapprocher du sylphe pour en obtenir le plus de conseils et d'anecdotes possibles concernant non seulement sa magie mais aussi ses voyages dans et hors des bois. Le woran fait tant et si bien pour étancher sa soif de savoir que l'être d'air finit par se lasser de ses questions et le guider par-delà l'orée de la forêt pour retrouver un semblant de paix. La stratégie tient en un mot : efficace.

Il fait la découverte d'étranges terriers hors du sol nu, de proies de toutes tailles parquées ensemble pour être certaines de trouver des partenaires, et surtout de créatures bipèdes sans fourrure ni queue, ni griffes ou oreilles pointues. Le woran découvre la civilisation et la première impression entre eux est défavorable, son aspect bestial causant une hostilité palpable dans la population. Mais sa curiosité est la plus forte. Pendant les années qui suivent, une fois débarrassé de ses responsabilités au sein de la tribu, le jeune félin part observer, écouter, apprendre, imiter et s'approprier ce qu'il peut. Ses yeux clairs suivent en particulier un jeune mâle passant son temps à se disputer avec ses aînés et allant se réfugier aux abords de la forêt pour faire des bruits rythmés à l'aide d'objets inconnus. Le tigre jette son dévolu sur lui. Il a compris bien des choses sur ces humains au cours des ans écoulés et compte bien en profiter.

Imitant l'attitude d'une proie, il se laisse apprivoiser en apparence par l'humain et transformer petit à petit en bête savante, capable de reconnaitre des commandes et associer des mots à des objets ou des gestes. La créature bruyante et emplie d'hostilité lui fait porter des habits, lui montre comment se servir de ses instruments de musique et, plus stupide de sa part encore, emploie ce qu'il a appris "parmi les vrais civilisés" (avant d'être réexpédié dans son village natal) pour humilier le félin. Mots complexes tracés sur des surfaces, expressions imagées, calcul. Il l'utilise aussi pour effrayer les autres membres de la tribu humaine, menaçant de le lâcher contre eux ou leur progéniture quand contrarié. Aucune violence physique entre eux, sauf si les griffes noires approchent un peu trop du "luth" détenu par l'humain. Trop précieux pour un animal incapable de s'en servir, récompense pour talent exceptionnel, bestiole indigne etc. Le jeune woran n'en affiche rien, mais il retient tout.

D'autres années s'écoulent, presque identiques et monotones, marquées uniquement par l'augmentation des rides sur le visage de l'homme et de son arrogance. Jusqu'au jour où l'air change hors de la forêt. La cité de Pohélis, dont l'homme parle généralement avec dédain, est tombée aux mains d'un nom sans visage : Oaxaca. D'autres êtres parcourent les terres par la suite et s'enfoncent dans la forêt. Si sa tribu apprécie l'aubaine de chasser du sekteg et du garzok pendant quelques temps, elle doit rapidement se raviser quand ceux-ci cherchent à leur rendre la pareille. La décision est prise par les siens de s'enfoncer plus loin dans la forêt pour intégrer ce nouvel élément dans l'Equilibre et y survivre.

Constatant une passivité chez sa tribu avec laquelle il est en total désaccord, le Tigre prend la décision de rompre avec elle et de marcher, pour l'heure, parmi les hommes. Adhérant aux us des bipèdes sans fourrure, il décide d'utiliser des termes pour se désigner. Huyïn, expression signifiant dans son dialecte natal "Tigre qui crée des sons/des notes".

Jouant sur son érudition et sur l'aura qu'être le maître d'un tigre bipède lui donne, l'homme les fait intégrer -en vue d'assouvir sa soif d'autorité dessus- un petit groupe de saltimbanques d'une même fratrie. Deux acrobates et une chanteuse ayant pour but de se réfugier dans le giron des vainqueurs de Pohélis. Conforté par les années de soumission de son tigre à sa personne, il confirme le statut de faire-valoir de ce dernier en lui donnant un vulgaire tambourin destiné à accompagner les vrais artistes, sans remarquer la persistance d'un froid regard félin dans son dos.

Bientôt. Très bientôt.

Croyances :

Huyïn croit en un équilibre global régissant Yuimen, constitué par des rapports de force à toutes les échelles. Contrairement aux siens, il estime qu'avoir un impact en aidant ou en évinçant un pion sur cet échiquier géant ne fera que déplacer le rapport de force sans le mettre à mal. En somme, il peut faire ce qui lui chante car un équilibre surviendra toujours après une période de chaos et ne changera rien aux grandes lois de la nature.

Concernant les divinités de toutes trempes, il les sait présentes et influençant l'Equilibre à leur façon, mais leur accorde moins de poids qu'aux êtres que ses sens peuvent percevoir.
Image
À votre service, pour le plaisir de rp !

Avatar du membre
Gamemaster8
Messages : 1173
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 14:38

Re: Huyïn

Message par Gamemaster8 » mer. 6 nov. 2019 03:54

Caractéristiques et Capacités

Niveau général : 1


Classes :
  • Mêlée :0
  • Distance : 0
  • Magie : 1

Points d'Endurance : 0
Points de Mana : 2/2 (Air)
Expérience avant le niveau suivant : 2,5

Archétypes :

Capacités d'Archétype :
  • RP :
  • Combat :

Capacités RP :

Sorts de Combat :

Compétences de Combat :
Image
À votre service, pour le plaisir de rp !

Avatar du membre
Gamemaster8
Messages : 1173
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 14:38

Re: Huyïn

Message par Gamemaster8 » mer. 6 nov. 2019 03:59

Équipements :


Objets équipés :


Armes et Boucliers :

Main droite : Luth du Ménestrel (arme magique à deux mains, Qualité ordinaire)
Main gauche : -


Armures :

Tête :
Torse :
Jambes/pieds :
Bras/mains :

Divers :

Cape :
Bijoux :
Ceinture de consommables : (Mauvaise qualité)
  • Petite gourde magique : (Contient [1/4 doses] de potions. Le liquide bu est choisi mentalement par le personnage lors de l'absorption dans la gourde. Liquide contenu : /)
    • Petite potion de mana (rend 2PM)


Rangements :


Bourse : 100 yus

Besace à Runes :
  • Une rune Tek, à identifier.
  • Une runeTaot, à identifier.
Armes rangées :
Paquetage : (inaccessible en combat)

Inventaire RP :


Runes connues :


Monture :
Image
À votre service, pour le plaisir de rp !

Avatar du membre
Gamemaster8
Messages : 1173
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 14:38

Re: Huyïn

Message par Gamemaster8 » mer. 6 nov. 2019 04:01

Réputation :




Monde :


Continent :


Pays :


Région :


Ville :


Quartier :


Autre :

Guildes :

Nom de Guilde (Grade)

Missions effectuées :
Image
À votre service, pour le plaisir de rp !

Avatar du membre
Huyïn
Messages : 26
Enregistré le : mar. 5 nov. 2019 15:28

Re: Huyïn

Message par Huyïn » mer. 6 nov. 2019 22:31

Organisation de l'inventaire
  • Armes et boucliers (équipées & rangées)
    • Luth du Ménestrel : Un luth à deux branches dans un verni rouge qui s'écaille. Il est porté à l'envers dans le dos, les branches en biais vers la gauche, et est retenu par une sangle traversant le torse, qui permet de rapidement le tirer par-dessus l'épaule et le faire basculer en position d'utilisation.
  • Consommables
    • Gourde magique : Petite gourde un peu usée, attachée par un filin à la ceinture et située devant la hanche droite.
  • Bijoux (Magiques et RP)
  • Paquetage et RP
    • Armes et armures
    • Objets imposants
    • Babioles
      • Bourse de runes : Veille coiffe de tissu grossier transformée en petit sac au moyen d'un cordon de cuir.
  • Charrette
Modifié en dernier par Huyïn le sam. 29 juin 2024 17:43, modifié 5 fois.

Avatar du membre
Huyïn
Messages : 26
Enregistré le : mar. 5 nov. 2019 15:28

Re: Huyïn

Message par Huyïn » mer. 6 nov. 2019 22:32

Modifié en dernier par Huyïn le lun. 24 juin 2024 17:55, modifié 5 fois.

Avatar du membre
Huyïn
Messages : 26
Enregistré le : mar. 5 nov. 2019 15:28

Re: Huyïn

Message par Huyïn » mer. 6 nov. 2019 22:34

Fiche PNJ & PJ intéressants

À Pohélis :

- Le tigreau humain : 00BFBF

- Le balafré : BF4040
Modifié en dernier par Huyïn le lun. 24 juin 2024 17:53, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Huyïn
Messages : 26
Enregistré le : mar. 5 nov. 2019 15:28

Re: Huyïn

Message par Huyïn » lun. 24 juin 2024 17:53

Liens vers les RP


Prologue

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9
Commentaire

Nouveau départ

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 -
Commentaire

Suivre le soleil levant

1 - 2 - 3 - 4 -

Répondre

Retourner vers « Les Fiches validées »